Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Projet de loi Macron : le Sénat adopte les dispositions relatives aux avocats

Par Laurence Garnerie

Image
©L.Garnerie


Depuis le 7 avril 2015, les sénateurs examinent en séance publique le projet de loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques transmis par la commission spéciale (lire notre article : Avocats : la commission spéciale du Sénat écrème le projet de loi Macron).

Concernant plus particulièrement les avocats, les élus ont validé l'essentiel des modifications opérées par la commission spéciale sénatoriale.

L'article 13 en l'état

Ils ont ainsi adopté sans modification l'article 13 relatif à l'extension de la postulation au ressort de la cour d'appel, aux bureaux secondaires, à l'établissement d'une convention d'honoraires et à la suppression du tarif de postulation, et ont maintenu la suppression du contrôle de la DGCCRF en matière d'honoraires (prévu dans la version du texte transmise par les députés).

Libre concurrence

Les sénateurs ont en outre adopté l’article 12 A relatif à la création d'un code de l'accès au droit et de l'exercice du droit. À noter qu'en séance, ils ont également voté en faveur d'un amendement visant à ne pas soumettre à un tarif réglementé les actes soumis à la concurrence des professionnels du droit. Ils ont également rouvert la possibilité de déposer les indemnités perçues à la suite d'une action de groupe sur un compte CARPA, si l'association à l'initiative de l'action le demande (art. 11 ter).

Travaux et études à caractère administratif ou technique

Le Sénat a en revanche modifié l'article 20 bis pour permettre aux experts-comptables d'effectuer, à titre accessoire, "des travaux et études à caractère administratif ou technique" dans le domaine social et fiscal, à l'égard de personnes pour lesquelles ils n'effectueraient pas de travaux comptables. Pour mémoire, la référence aux matières fiscale et sociale avait été retirée par la commission spéciale à la suite de la gronde des avocats qui y avaient vu une remise en cause du périmètre du droit. Un obstacle que les sénateurs ont espéré lever en précisant que lesdits travaux et études délivrés par les experts-comptables ne pourraient être qu'"administratifs et techniques" et ne concerneraient donc ni la consultation juridique, ni la rédaction d'actes. Ces dernières resteraient réservées aux personnes pour lesquelles ils assurent des travaux comptables. Les sénateurs ont par ailleurs supprimé la possibilité d'instaurer des rémunérations au succès pour les activités exercées à titre accessoire par les experts-comptables.

L'amendement gouvernemental visant à créer un expert-comptable en entreprise a en revanche été rejeté, tout comme l'amendement du sénateur UDI Olivier Cadic visant à accorder la confidentialité de leurs avis aux juristes d'entreprise.

L'article 21 créant des sociétés multiprofessionnelles du droit a, quant à lui, été validé.

Le vote sur l'ensemble du texte aura lieu le 6 mai prochain.

L.G.

 

Ollyns poursuit sa croissance

- 532 vues

Le cabinet Ollyns, fondé en septembre dernier par David Pitoun et Cyrille Garnier, annonce l’arrivée d’Anne-Laurence Faroux,...

Ydès renforce son social

- 459 vues

Ydès annonce l’arrivée, à Paris, d’Harold Berrier en qualité d’associé.

Campus AFJE

- 459 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Le recrutement juridique augmenté

- 485 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne