Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

M&A : 2014, une année favorable aux vendeurs

Par Laurence Garnerie


CMS, le cabinet d’avocats d’affaires européen dont fait partie Bureau Francis Lefebvre en France, vient de publier les résultats de sa 7e étude sur les fusions-acquisitions en Europe
.

Principal enseignement : la prise de risque pour les vendeurs a diminué en 2014, et ce en raison de l’augmentation de la valeur des opérations de fusions-acquisitions. L’étude note ainsi qu’en Europe, « le contexte des opérations pour les vendeurs a retrouvé les niveaux d’avant la crise financière » l’an dernier. Parmi les deux tendances favorisant la situation des vendeurs, sont cités la pratique des transactions à prix fixe, très utilisée dans les secteurs des produits de consommation et des services aux entreprises, et l’assurance garantie et indemnisation, souscrite essentiellement dans les opérations de private equity, les transactions immobilières et les fonds d’infrastructures.

Risques macro-économiques

À noter toutefois que malgré l’amélioration de la situation des vendeurs, les acquéreurs restent très prudents vis-à-vis des valorisations élevées. « Même s’il faut s’attendre à un marché encore plus actif pour l’année à venir, notamment dans les secteurs de la technologie, des médias et de la communication, des produits de consommation, des sciences de la vie et de l’énergie, le contexte est fortement affecté par les questions macro-économiques, telles que le recul des cours pétroliers, la crise en Grèce et la situation géopolitique en Ukraine et en Russie. Tout changement majeur risque d’inciter les acquéreurs à la prudence » , prévient le communiqué de l’étude.

Zoom sur l'Hexagone

Concernant plus particulièrement la France, l’étude met en exergue les évolutions de marché concernant le contenu des protocoles, avec notamment l’introduction d’une clause de minimis, qui prévoit un seuil minimal pour les réclamations individuelles de l’acheteur, dans 72 % des opérations.

Pour consulter la 7e étude sur les fusions-acquisitions en Europe de CMS, cliquer ici

L.G.

Ollyns poursuit sa croissance

- 518 vues

Le cabinet Ollyns, fondé en septembre dernier par David Pitoun et Cyrille Garnier, annonce l’arrivée d’Anne-Laurence Faroux,...

Ydès renforce son social

- 452 vues

Ydès annonce l’arrivée, à Paris, d’Harold Berrier en qualité d’associé.

Campus AFJE

- 435 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Le recrutement juridique augmenté

- 480 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Prix du Livre Planète Social 2020

- 434 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne