Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Paris Regtech Forum - Identifions, fédérons et animons l’écosystème Regtech français

Par LA LETTRE DES JURISTES D'AFFAIRES

Paru dans La Lettre des Juristes d'Affaires n°1403 du 1er juillet 2019
Par Frédéric Duflot, Open Law

Que peuvent faire les RegTechs ? Quels sont les besoins des directeurs juridiques ? Comment se faire rencontrer l’offre et la demande ? Alors que la première édition du Paris RegTech Forum visait à présenter les principaux ressorts du secteur, ce second rendez-vous qui aura lieu le 2 octobre 2019, a vocation à répondre à ces questions.

Le Paris RegTech Forum a vocation à être un espace de confiance annuel au sein duquel les acteurs du domaine qui pourront se comprendre et tisser des liens. Lors de cette seconde rencontre, il est nécessaire que chacun des acteurs avance d’un pas et se découvre pour parvenir à construire ensemble un écosystème efficace national voire européen compatible avec ce que souhaitent le législateur et le régulateur. Le manque de compréhension des mécanismes de fonctionnement et des attentes des différents acteurs est, en effet, l’un des premiers freins à l’émergence d’un écosystème en France. Ce n’est ensuite que nous pourrons lever, s’il en existe, les autres entraves.

Questionner pour comprendre

Lors des réunions préparatoires, il a notamment été souligné que les RegTechs avaient besoin de comprendre les impératifs et les contraintes de leurs clients. De leur côté, les directions juridiques doivent comprendre les capacités et limites des technologies qui leur sont proposées et pouvoir calculer le retour sur investissement apporté par l’adhésion à une RegTech. C’est pourquoi, durant cette année, l’ensemble des organisateurs a travaillé deux questionnaires qui seront transmis durant l’été et dont les résultats seront présentés lors du Paris RegTech Forum. Les résultats des questionnaires serviront à avoir une connaissance commune unique, en établissant des statistiques, en mesurant la dynamique du marché et aussi son évolution en le réitérant l’année prochaine pour mesurer les nouvelles tendances. L’un de ces questionnaires est destiné aux RegTechs et va permettre de savoir qui elles sont, qui sont leurs fondateurs, où elles siègent, quelles fonctionnalités elles offrent, si elles sont certifiées, si les serveurs sont hébergés en Europe, etc. L’autre questionnaire est adressé en parallèle aux directions juridiques et aux avocats, et plus globalement aux professions du droit pour évaluer leurs besoins : sécurité, efficacité...

Echanger pour construire

Lors d’un tel évènement, il est essentiel que chacun puisse s’exprimer, pour que la parole vienne de chacun des participants, quel que soit son degré de responsabilité ou son champ de compétence. Pour ce faire, nous allons proposer, durant cette journée, différents formats d’expression pour accentuer l’interactivité. À titre d’exemple, un des ateliers sera organisé en format Agora, chacun des participants étant aussi un intervenant potentiel. Nous souhaitons que de nos échanges émerge une connaissance commune, et cela indépendamment des hiérarchies et des prises de positions publiques sur le sujet. Il serait en effet absurde de se priver de la vision d’une personne qui traite au quotidien de ces problématiques, au motif qu’elle n’a pas la qualité de responsable dans une société du CAC40. Nous sommes donc preneurs de toutes les idées qui émergeront, à charge pour la communauté que nous sommes en train de construire de se les approprier et, le cas échéant, de les mettre en oeuvre. Cette démarche peut se rapprocher de celle qui avait été faite, à une époque, par les banques qui avaient investi de manière commune la question de la sécurité informatique, prenant conscience que c’était un enjeu commun de survie éloigné des aspects concurrentiels.

Explorer pour anticiper

Au-delà des thématiques connues et déjà abordées dans la précédente édition (telles que la protection des données ou la loi Sapin), cette journée comporte aussi des « ateliers exploratoires », qui visent à identifier les gisements de RegTechs, c’est à dire les secteurs où un besoin existe et où une offre pourrait émerger. Nous savons qu’il y en a dans la santé ou la propriété intellectuelle, mais il y a sans aucun doute des secteurs inexplorés pour lesquels les regtechs pourront assister la fonction de conformité.

Ollyns poursuit sa croissance

- 527 vues

Le cabinet Ollyns, fondé en septembre dernier par David Pitoun et Cyrille Garnier, annonce l’arrivée d’Anne-Laurence Faroux,...

Ydès renforce son social

- 452 vues

Ydès annonce l’arrivée, à Paris, d’Harold Berrier en qualité d’associé.

Campus AFJE

- 441 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Le recrutement juridique augmenté

- 483 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Prix du Livre Planète Social 2020

- 436 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne