Accès Rapide
S'identifier

Fidal continue à renforcer son pôle Droit économique

Par ONDINE DELAUNAY

Le pôle Droit économique de Fidal à Paris vient d’accueillir une nouvelle équipe reconnue, portée par Ines Daulouède et Dimitri Delesalle.

Les deux associés se sont rencontrés chez DS Avocats, avant de rejoindre Gowling WLG puis de créer, au début de l’année 2018, le cabinet de niche DDCT Avocats (cf. LJA n° 1351).

Ines Daulouède avait auparavant fait ses armes chez Fidal, dans l’équipe de Frédéric Puel qu’elle retrouve aujourd’hui avec les honneurs.

Dimitri Delesalle exerçait quant à lui au sein du bureau de Lille.

Leur pratique se concentre sur le droit de la distribution (transparence tarifaire et négociation commerciale, réseaux de distribution, rupture des relations commerciales, etc.), le droit de la concurrence (pratiques anticoncurrentielles, contrôle des concentrations) et le droit de la consommation (information du consommateur et sécurité des produits, pratiques commerciales trompeuses, déloyales ou agressives, etc.).

Ils assurent également devant l’administration, les régulateurs et les juridictions civiles ou commerciales, le volet contentieux des dossiers.

Ils accompagnent une clientèle comprenant des industriels français des secteurs de l’agroalimentaire, de l’habillement ou encore de la distribution et de la défense. Parmi eux, on citera Jacquet Brossard, La Redoute ou encore Kiabi.

Rappelons que le pôle Droit économique de Fidal était, jusqu’à tout récemment, porté par Guillaume Pezzali et Corinne Hovnanian, intervenant en droit de la distribution, ainsi que par Frédéric Puel et Marie Koehler de Montblanc, spécialistes du droit de la concurrence.

Ils avaient été rejoints en début d’année par l’équipe du cabinet Fourgoux-Djavadi & Associés (cf LJA n° 1427).

La boutique, historiquement positionnée en droit de la distribution et de la consommation, avait su développer une belle pratique en droit de la concurrence menée par ses deux associés : Leyla Djavadi et Jean-Louis Fourgoux. Ce dernier avait alors expliqué : «Fidal a construit un très beau projet de développement dans l’intérêt de nos clients pour qu’ils bénéficient toujours d’une assistance spécialisée de proximité, mais avec l’appui d’une structure puissante et efficace ».

Avec le renfort d’Ines Daulouède et Dimitri Delesalle, le cabinet peut se targuer d’avoir constitué l’une des plus grandes équipes de la place en droit économique avec sept associés, huit directeurs de mission et une vingtaine de collaborateurs.

Création du cabinet Medici

- 503 vues

Le marché parisien compte une nouvelle boutique en arbitrage international et contentieux des affaires. Le cabinet Medici vient d’ouvrir ses...

Création du cabinet Medici

- 503 vues

Le marché parisien compte une nouvelle boutique en arbitrage international et contentieux des affaires. Le cabinet Medici vient d’ouvrir ses...

Lancement de Greenwich Avocats

- 470 vues

Stéphane Laubeuf et Alexandre Barbotin viennent de créer le cabinet Greenwich Avocats, dédié au droit social.

Covid-19 & RGPD

- 437 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format