Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

« Nous réfléchissons au développement de l’expertise dans le cadre des modes alternatifs de règlement des différends »

Par LA LETTRE DES JURISTES D'AFFAIRES

Paru dans La Lettre des Juristes d’Affaires, N° 1320 du 09/10/2017

À l’occasion des vingt ans de Finexsi, la Lettre des juristes d’affaires a souhaité retracer l’évolution des pratiques de l’évaluation des préjudices. Quel marché ? Quel profil d’expert ? Quelles pratiques ? Quel avenir ? Autant de questions auxquelles ont répondu Olivier Péronnet et Olivier Courau, associés du cabinet.

Image
Comment était organisé le marché de l’évaluation des préjudices il y a 20 ans ?
Olivier Péronnet : Il existait alors peu de cabinets de niche, et le marché était surtout tenu par les Big. Notamment dans le cadre de l’arbitrage, l’expertise était leur domaine quasi-exclusif. L’affaire Enron, l’évolution des règles d’indépendance et les incompatibilités, ont conduit à l’émergence de nouveaux acteurs comme Finexsi. Les pratiques se sont professionnalisées et l’évaluation financière est aujourd’hui indispensable pour objectiver les débats.
Olivier Courau : Notre spectre d’intervention a toujours été large car l’évaluation financière est nécessaire dans les litiges financiers, les sinistres industriels, les dossiers de concurrence déloyale, etc. À l’époque, le préjudice relevait exclusivement de l’analyse menée par l’expert judiciaire, c’est-à-dire celui nommé par le juge. Sous l’influence des pratiques anglo-saxonnes, son évaluation des préjudices a été mise en concurrence avec celle des parties qui ont ellesmêmes mandaté des experts pour établir leur propre analyse du dossier.

Comment s’assurer de l’indépendance de telles expertises ?

 

Ollyns poursuit sa croissance

- 532 vues

Le cabinet Ollyns, fondé en septembre dernier par David Pitoun et Cyrille Garnier, annonce l’arrivée d’Anne-Laurence Faroux,...

Ydès renforce son social

- 457 vues

Ydès annonce l’arrivée, à Paris, d’Harold Berrier en qualité d’associé.

Campus AFJE

- 457 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Le recrutement juridique augmenté

- 485 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne