Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Réseaux sociaux : scinder les aspects professionnels et privés pour mieux gérer son e-réputation

Par Sabrina Tantin - Consultante communication - Juricommunication

La question de la présence sur les réseaux sociaux ne se pose plus. Aujourd’hui, la principale problématique est la gestion de sa visibilité et de son image sur Internet, c'est-à-dire la gestion de son e-réputation.

Bien que l’on distingue des réseaux sociaux professionnels (Linkedin, Viadeo…) et des réseaux plus privés (Facebook, MySpace,etc. ), on constate que les plates-formes de réseaux sociaux sont toutes susceptibles d’être utilisées conjointement pour un usage professionnel et pour un usage privé.
Selon l’étude de la Cegos*, à titre professionnel, les salariés déclarent à 61 % détenir et utiliser leur compte Facebook, et utiliser à 9 % Viadeo et 6 % LinkedIn.

Le Web est un incroyable outil de gestion de carrière et peut être d’une nuisance destructible. Pour une e-réputation efficace, il est conseillé de scinder les deux aspects de votre vie : les sujets privés et les sujets professionnels.

Comment faire ?

Le contenu d’un réseau social à vocation professionnelle :
- Nom : utiliser votre véritable patronyme ;
- Photo : insérer une photo professionnelle (photo cadrée, en costume, de bonne résolution…) ;
- Contenu : présenter votre parcours (études, entreprises…) sans fautes, de façon ordonnée ;
- Contenu valorisant : ajouter vos articles, interviews, etc. ;
- Les actualités de votre structure ;
-  Mots-clefs : l’ajout de mots-clefs améliorera le référencement qualifié. Les mots-clefs doivent couvrir un périmètre large et précis.

Le contenu d’un réseau social à vocation personnelle :
- Nom : utiliser un pseudo. Dès lors, il sera difficile pour des recruteurs, clients, prospects de trouver sur internet des informations privées et peut-être gênantes ;
- Photo : n’insérer pas la photo « professionnelle » car elle sera retrouvée par ‘Google images. Insérer des photos privées, avec en légende le pseudo ;
- Contenu : éviter des mots-clefs liés à votre profession, éviter de citer le nom de la société, de vos collègues car ils seront référencés…

À retenir :
1/ Distinguer les contenus relevant du privé en utilisant un pseudo et
2/ du professionnel, en utilisant votre patronyme.
3/ Les images sont également référencées.
4/ Ne pas dénigrer une personne physique et morale sur les réseaux sociaux.

Pour aller plus loin :
Si vous êtes gérant, partner, dirigeant, community manager, il est conseillé de soumettre une charte d’utilisation des réseaux sociaux à vos collaborateurs, afin de ne pas nuire à l’e-réputation de votre structure.

* L’Observatoire Cegos a mené une enquête auprès de 1 200 salariés et 300 responsables de réseaux sociaux dans les entreprises afin de mieux comprendre l’impact des médias sociaux sur l’activité professionnelle (janvier 2012).

Activisme actionnarial

- 451 vues

Pour la sixième année, le cabinet Skadden Arps publie son rapport sur l’activisme actionnarial intitulé « Activist Investing...

Bredin Prat promeut 6 counsels

- 570 vues

Bredin Prat annonce la nomination de 6 nouveaux counsels en Concurrence, Corporate, Restructuring, Contentieux et Arbitrage international. Le cabinet compte...

Bredin Prat promeut 6 counsels

- 570 vues

Bredin Prat annonce la nomination de 6 nouveaux counsels en Concurrence, Corporate, Restructuring, Contentieux et Arbitrage international. Le cabinet compte...

Création d’Emeriane Avocats

- 510 vues

Juliane Dessard Jacques et Eole Rapone annoncent la création d’Emeriane Avocats, dédié au droit des sociétés et...

Activisme actionnarial

- 451 vues

Pour la sixième année, le cabinet Skadden Arps publie son rapport sur l’activisme actionnarial intitulé « Activist Investing...

Forum anti-corruption de l’OCDE

- 436 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Shake the Law, 2e édition

- 500 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Concentrations en 2020

- 471 vues

Dechert publie DAMITT (Dechert Antitrust Merger Investigation Timing Tracker), un rapport sur les tendances du contrôle des concentrations par les...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne