Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

L’acte d’avocat électronique officiellement lancé

Par Laurence Garnerie

Image
Le 19 mai 2015, rue de Londres, le Conseil national des barreaux (CNB) a donné le coup d’envoi de l’acte d’avocat 100 % dématérialisé, ou "acte électronique natif" , permettant de signer numériquement un acte contresigné par un avocat.

Un projet qui était dans les tuyaux depuis 2012 mais auquel il manquait un élément de taille : la possibilité de conserver cet acte. C’est désormais chose faite grâce à la société Almerys, qui a présenté de manière ludique et concrète le processus.


Clé spéciale

Le but ? Simplifier au maximum la procédure en quelques clics seulement et de manière écologique et sécurisée. Après avoir rédigé l’acte approuvé au préalable par l’ensemble des parties, l’avocat n’aura plus qu’à le déposer sur un parapheur électronique hébergé par la plateforme e-barreau, gérée par le CNB, et à saisir les informations nécessaires sur les parties qui recevront ensuite un message contenant un code d’accès unique les invitant à aller consulter et signer l’acte sur la plateforme. Grâce à une clé spéciale, l’avocat pourra ensuite contresigner cet acte électronique natif qui sera archivé automatiquement. Cerise sur le gâteau : pour ceux qui en auront l’utilité d’ici le 1er janvier 2016, la conservation de l’acte sera gratuite pour une durée de cinq ans.


Renouveau

« L’objectif est d’unifier nos pratiques, de les rendre simples, utiles et mobiles » , a expliqué Patrick Le Donne, président de la commission Intranet et nouvelles technologies du CNB. Pour le président du CNB, Pascal Eydoux, « l’acte électronique est un outil qui permet de décharger les juges et les services judiciaires d’un ensemble de suggestions coûteuses en temps et en personnel. Il est au cœur de ce renouveau que la profession d’avocat entend bien être la seule à porter dans ce monde toujours plus concurrentiel, pourvu qu’elle s’en donne les moyens. » 7 500 avocats ont d’ores et déjà commandé la clé qualifiée pour contresigner l’acte par voie électronique.


C. E.

 

Simon Associés coopte

- 481 vues

Simon Associés promeut Annaël Bashan et Justine Grandmaire au rang de counsels.

Simon Associés coopte

- 481 vues

Simon Associés promeut Annaël Bashan et Justine Grandmaire au rang de counsels.

Création du cabinet ADNA

- 492 vues

Fruit de la fusion de quatre entités d’Afrique du Nord et de l’Ouest – SD Avocats (Guinée), BFR & Associés (Maroc),...

CWA accueille Abdelkader Hamida

- 504 vues

Abdelkader Hamida rejoint le bureau parisien du cabinet Chassany Watrelot et Associés en tant qu’associé. 

10e lauréat du Prix Olivier Debouzy

- 472 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des rendez-vous et des publications à venir, sélectionnés pour vous,...

Naissance de Dentons Global Advisors

- 490 vues

Le cabinet Dentons lance Dentons Global Advisors, un cabinet de conseil multidisciplinaire d’élite, en partenariat avec Albright Stonebridge...

Accueil d’apprentis en master 2

- 518 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne