Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Mettre en place un programme de comptes clés dans un cabinet d'avocats d'affaires

Par Jérôme Rusak, Day One

Le business development est au cœur des préoccupations des cabinets d’avocats d’affaires. La réussite passe par l’alignement de l’organisation et de la stratégie clients avec les objectifs de croissance et de cibles du cabinet. Un des axes développé par nombre de firmes est l’approche par comptes clés. Comment assurer la réussite de cette approche comptes clés ?

1. Définir des critères de sélection des comptes clés
- Chiffre d’affaires réalisé ;
- Potentiel ;
- Secteur ;
- Taille…
2. Identifier les comptes clés
- Analyse du portefeuille clients et de la base prospects ;
- Par définition, le nombre de comptes clés doit être limité.
3. Identifier un interlocuteur privilégié
- Au niveau du cabinet : cet interlocuteur ne sera pas le seul à travailler avec ce compte mais il sera le point de centralisation des informations et des échanges;
- Au niveau de la cible.
4. Définir les niveaux d’interlocuteurs
- Quelle fonction pour l’interlocuteur : selon l’expertise, l’interlocuteur sera différent ;
- Plusieurs interlocuteurs peuvent exister au sein du client.
5. Rencontrer les comptes clés
- Comprendre les enjeux business du compte ;
- Comprendre les besoins techniques de conseil correspondants.
6. Identifier les compétences techniques en interne
- Analyser les expertises existantes ;
- Identifier les besoins éventuels de recrutement, formation voire externalisation.
7. Travailler sur une offre commune spécifique au compte
- Développer une offre globale du compte en coordonnant les expertises de chacun par rapport aux besoins identifiés du compte.
8. Entretenir une relation constante
- Un programme de comptes clés ne fonctionne que si chacun est responsabilisé et entretient à son niveau un niveau d’information permanent avec les interlocuteurs au sein du compte ;
- Mettre en place des indicateurs de performance et de suivi du compte clé.

Le succès d’une approche « key account » nécessite une mise en œuvre et un suivi permanent. Il repose d’une part sur la responsabilisation. D’autre part, il implique une volonté commune au sein du cabinet d’échanger et partager sur un même client. Ce qui n’est pas une mince affaire.

Ouverture de bureau Brandeis Paris

- 589 vues

Le cabinet d’avocats bureau Brandeis ouvre ses portes à Paris. Il se compose de quatre associés, Marc Barennes, Sarah Subrémon,...

Forum anti-corruption de l’OCDE

- 418 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Shake the Law, 2e édition

- 472 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Concentrations en 2020

- 445 vues

Dechert publie DAMITT (Dechert Antitrust Merger Investigation Timing Tracker), un rapport sur les tendances du contrôle des concentrations par les...

LCB/FT : un nouvel outil

- 485 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne