Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Développer la planification juridique en entreprise

Par Ani Priftanji, Analyste Senior, Day One

Nombreux sont les juristes qui estiment que leurs délais sont subis plutôt que choisis, laissant ainsi l’urgence s’installer. Pourtant, une partie de l’activité des juristes est plus que planifiable et permet une meilleure organisation des ressources et une réelle gestion des priorités. Les nombreuses missions menées avec les directions juridiques de grandes entreprises et d’ETI (Entreprise de taille intermédiaire) ont mis en exergue 3 points-clés pour mettre en place et optimiser le « business & legal planning » de la direction juridique.

I- Réunion annuelle de chaque juriste avec leurs clients internes

Chaque juriste doit identifier ses clients internes majeurs et les rencontrer pour connaître leurs enjeux, leurs besoins d’aujourd’hui et à venir ainsi que leurs priorités. Nous proposons d’organiser l’échange et la réflexion autour de 5 thèmes spécifiques au métier de juriste :

1. Offre juridique
Connaître les évolutions business du client interne, la typologie des dossiers, les nouvelles activités, etc. et en déduire les actions permettant de répondre aux besoins identifiés avec son client interne (exemple : contrat lié à la réponse à un appel d’offre).

2. Veille & innovation
Comprendre les besoins du client interne en matière d’information et d’explication sur des évolutions législatives majeures impactant le business.

3. Partage des connaissances
Identifier, à partir des échanges avec le client interne, s’il est pertinent et/ou utile de mettre à disposition des clients internes des modèles de contrats ou de clauses standards. Ces modèles, moyennant le respect d’un certain nombre de critères ou de seuils (prix, durée, répétitivité…), peuvent être utilisés après qu’une réelle formation par les juristes des opérationnels et de leurs assistant(e)s eut été organisée.

4. Relations avocats
Planifier les actions et le temps nécessaires au bon pilotage de la relation avocats. Il s’agira, comme toujours, de travailler sur le rapport qualité/prix et de mettre au regard du niveau de complexité du dossier, du risque encouru et de la valeur ajoutée attendue, le bon cabinet d’avocats ou partenaire externe ayant le bon niveau de qualité et le juste prix.

5. Relations avec les parties prenantes
Comprendre non seulement les relations avec les clients internes qui ne relèvent pas de l’offre juridique telle que décrite ci-dessus, mais aussi les relations avec d’autres parties prenantes telles que les commissaires aux comptes, le régulateur, les banques, les concurrents, etc. Ces dernières peuvent être classées en 3 types : contributifs, évaluateurs et influents.

La nature très « business » de ces entretiens, confirme voire induit un changement de la perception que pourraient avoir les clients internes quant au rôle de support business et de la mission du juriste.
 
II- Planification et reporting

Suite aux entretiens menés avec les clients internes, chaque juriste doit pouvoir positionner, sur un calendrier annuel ou trimestriel, les opérations et dossiers prévisibles afin de voir comment la direction juridique peut organiser et planifier ses ressources pour être la plus disponible au moment souhaité.

III- Suivi et KPIs (Key Performance Indicators)

Le plan ainsi établi doit faire l’objet de réunions mensuelles (ou autre fréquence à définir avec le client interne) de suivi des actions et d’ajustement du plan pour tenir compte des évolutions possibles.

Enfin, la planification permet également de construire des tableaux de bord et indicateurs de performance permettant à la direction juridique de démontrer sa valeur et son alignement avec la stratégie de l’entreprise.

In fine, la mise en place d’un process de planification juridique permet de :
1) gérer les priorités et anticiper les pics d’activités ;
2) valoriser la fonction et le juriste vis-à-vis des clients et partenaires internes ;
3) positionner la fonction et les juristes en « business partner » tout en assurant le rôle de gardien du temple.

Création d’Emeriane Avocats

- 490 vues

Juliane Dessard Jacques et Eole Rapone annoncent la création d’Emeriane Avocats, dédié au droit des sociétés et...

Création d’Emeriane Avocats

- 490 vues

Juliane Dessard Jacques et Eole Rapone annoncent la création d’Emeriane Avocats, dédié au droit des sociétés et...

Ouverture de bureau Brandeis Paris

- 626 vues

Le cabinet d’avocats bureau Brandeis ouvre ses portes à Paris. Il se compose de quatre associés, Marc Barennes, Sarah Subrémon,...

Forum anti-corruption de l’OCDE

- 428 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Shake the Law, 2e édition

- 486 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Concentrations en 2020

- 461 vues

Dechert publie DAMITT (Dechert Antitrust Merger Investigation Timing Tracker), un rapport sur les tendances du contrôle des concentrations par les...

LCB/FT : un nouvel outil

- 498 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne