Accès Rapide
S'identifier

Création du cabinet Medici

Par ONDINE DELAUNAY

Le marché parisien compte une nouvelle boutique en arbitrage international et contentieux des affaires. Le cabinet Medici vient d’ouvrir ses portes au 19, boulevard Malesherbes.

« Medici c’est d’abord l’histoire d’un clan familial, qui rayonne dans le temps à travers ses valeurs », expliquent les associées.

Mais attention, contrairement à ce que pourrait laisser croire la photo d’illustration, ce n’est pas un clan de rejet d’hommes ! C’est l’histoire de quatre femmes, ayant chacune pour l’autre une grande estime professionnelle, qui unissent leurs compétences, complémentaires, pour proposer une offre sur-mesure à leurs clients.

« Expertise, proximité, souplesse, confiance, éthique sont autant de notions clés que nous avons à cœur dans notre travail », témoigne Caroline Duclercq.

Ancienne associée d’Altana, elle est spécialisée en arbitrage international et intervient aussi bien en conseil qu’en tant qu’arbitre. Elle présente une expertise particulière des arbitrages relatifs aux contrats d’ingénierie et de construction, notamment tournés vers le continent Africain. Ayant exercé plusieurs années au sein du cabinet de Serge Lazareff, elle avait alors rencontré Marie-Laure Bizeau, devenue pour sa part associée de la boutique Derains & Gharavi. Cette dernière intervient en matière d’arbitrage d’investissement et a développé une forte expertise des contentieux péri-arbitraux.

Le cabinet Medici n’a néanmoins pas l’ambition d’être une simple boutique arbitrale. « L’originalité de notre équipe est de proposer une offre de services intégrée qui mêle l’arbitrage commercial et d’investissement et le contentieux porté devant les juridictions civiles, commerciales, pénales, administratives (AMF) ou ordinales – avec la volonté d’optimiser tant leur efficacité que leur coût », détaille Delphine Pujos. L’associée a d’ailleurs débuté comme avocate en corporate et droit boursier chez Linklaters puis Debevoise & Plimpton, avant d’intégrer durant dix ans le département Contentieux-arbitrage de Linklaters. Elle se charge aujourd’hui de contentieux commerciaux, corporate et financier, ainsi que de dossiers arbitraux avec une appétence particulière pour les dossiers aux enjeux africains. En tant que membre du CNB et ancien MCO, elle a également développé une pratique de résolution de litiges dans le domaine des professions réglementées (avocats, experts-comptables, notaires, etc). C’est sur les bancs de l’Institution qu’elle a rencontré Valence Borgia.

Ancienne de KL Gates, elle pratique l’arbitrage commercial, en tant que conseil et arbitre, et a une expérience notable en contentieux péri-arbitraux et commerciaux.

L’avocate est par ailleurs reconnue pour son implication en faveur du droit des femmes et a développé une pratique pro bono en matière de discrimination et violences de genre et/ou fondées sur le sexe.

Cet engagement fait bien sûr partie de l’ADN de Medici. « Le ciment de notre association ce sont nos valeurs communes, explique-t-elle. Nous avons donc créé un fonds de dotation baptisé Medici for Equality qui a pour objet de soutenir toute action dans le domaine de l’égalité entre les femmes et les hommes, ainsi que la lutte contre les violences et les discriminations à l’encontre des femmes ».

Et Marie-Laure Bizeau de préciser : « Ce fonds sera abondé, avec l’accord de nos clients, d’un pourcentage des honoraires que l’on perçoit ». Une très belle démarche. Longue vie à Medici.

abonnez-vous
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format