Accès Rapide
S'identifier
Image

Isabelle Cheradame, l’international au cœur

Par LA LETTRE DES JURISTES D'AFFAIRES

Paru dans La Lettre des Juristes d'Affairs n°61 - Juillet/Août 2019
Par Olivia Dufour
Reportage photographique : Mark Davies

Elle vient de prendre la tête du cabinet Scotto Partners. Objectif : construire un cabinet où il fait bon vivre et partir à la conquête de l’international.

Enfant, Isabelle Cheradame s’imaginait travaillant dans un tribunal. La justice l’attirait. Pourtant rien ne l’y prédisposait, elle n’appartient pas à une famille de juristes. Ce que ses parents lui ont transmis en revanche, c’est une attirance profonde pour l’international. Elle parle allemand, anglais et espagnol couramment et ajoute à cela des notions d’italien, de russe, de portugais, acquises au gré des besoins. « Ma mère est allemande et mon père français, j’ai vécu dans les Yvelines puis à Düsseldorf, où j’ai passé mon bac. Ma langue maternelle est le français ; c’est en allant habiter en Allemagne que j’ai appris l’allemand. » Bien qu’ayant la double nationalité, Isabelle Cheradame se sent plus proche de la culture française. Une fois son bac en poche, elle rentre donc en France faire ses études de droit à la faculté de Sceaux. Son choix se porte sur un programme comprenant une formation en droit des affaires doublée d’un enseignement de traduction juridique très poussé en allemand et en anglais. « Pour un juriste le sens d’un mot est fondamental, savoir traduire est une question clef. Je suis repartie en Allemagne après la licence puis j’ai suivi un LLM à Londres », confie-t-elle. En principe, quand on choisit le droit, qu’on a le don des langues et une forte attirance pour l’étranger, la première destination à laquelle on pense est New York. « Cela ne me faisait pas rêver », répond-elle simplement. En 1999, Isabelle Cheradame rentre en France et poursuit sur sa lancée internationale en intégrant Ashurst. C’est là qu’elle découvre le private equity, elle accroche tout de suite et se spécialise. « Ce qui m’intéresse dans cette matière, c’est de faire converger des cultures différentes pour permettre à des gens de partir sur un projet commun. J’aime conseiller, négocier, communiquer. »

Déjà abonné ? Identifiez-vous.
ou découvrez notre offre spéciale d'abonnement
abonnez-vous
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et paramétrer les cookies
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format