Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Trois questions à... Hubert Flichy sur le Centre d'Arbitrage du Travail

Par Laurence Garnerie

Image
Hubert Flichy


Associé fondateur du cabinet Flichy Grangé Avocats et président d'Avosial, Hubert Flichy a annoncé au mois de juin sa volonté de créer un Centre d’Arbitrage du Travail. Ce candidat au prochain vice-bâtonnat du barreau de Paris nous explique pourquoi il mène cette initiative.

Vous avez annoncé vouloir créer un Centre d’Arbitrage du Travail. Quelles sont les raisons qui ont motivé cette décision ?
Hubert Flichy : La première des raisons réside dans les délais excessifs ayant cours dans les juridictions prud’homales. Le rapport que le président de la chambre sociale à la Cour de cassation, Alain Lacabarats, a remis à la garde des Sceaux, Christiane Taubira, sur « L’Avenir des juridictions du travail : vers un tribunal prud’homal du XXIe siècle » souligne ce dysfonctionnement. Ces délais particulièrement longs devant certains conseils de prud’hommes sont une source d’insatisfaction. Le salarié attend avec impatience une compensation financière. De surcroît, il a besoin de faire le deuil de l’échec passé pour être vraiment réceptif et efficace dans sa recherche d’emploi. La durée excessive de la procédure n’est pas non plus favorable à l’entreprise : plus le temps passe, plus il est difficile de reconstituer les événements. Ajoutons qu’une sanction tardive pour l’entreprise annule son effet didactique. Par ailleurs, alors que les justiciables ont attendu leur décision pendant plusieurs années, celles-ci sont rendues en quelques heures, sans que le temps requis pour la réflexion et la rédaction n’ait été pris. À cause du manque de temps et d’effectifs, les juges prud’homaux n’ont pas les moyens nécessaires à la réalisation de leur mission.

Le Centre d’Arbitrage n’aura-t-il vocation qu’à traiter des litiges prud’homaux ?
H. F : Non. L’arbitrage pourrait être efficace pour régler des litiges de droit social relevant habituellement du tribunal de grande instance ou du tribunal de commerce.

Outre sa rapidité, quels sont les avantages d’un tribunal arbitral en matière sociale ?
H. F : Tout d’abord, il s’agit d’une démarche positive puisque les parties ont dû, dans un premier temps, s’accorder sur le principe du recours à l’arbitrage. Ensuite, l’audience arbitrale et la sentence sont confidentielles, ce qui peut rassurer le salarié qui peut ressentir, par exemple en matière de harcèlement, une crispation à raconter son histoire en public. Enfin, l’arbitre pourra consacrer plus de temps à examiner l’affaire que ne l’aurait pu une juridiction étatique.

Propos recueillis par Laurence Garnerie

Cette interview est parue in extenso dans la LJA 1173 du 1er septembre 2014.

Médiation franco-allemande

- 421 vues

La chambre franco-allemande de commerce et d’industrie se dote d’un centre de médiation spécialisé dans la résolution...

Avosial

- 424 vues

Lors de la séance du 6 octobre 2021, le bureau du syndicat d’avocats d’entreprises en droit social Avosial a élu, pour un mandat...

Bredin Prat promeut

- 494 vues

Bredin Prat annonce l’arrivée de Delphine Guillotte et Yohann Chevalier en tant que counsels au sein des équipes financement et droit...

Conférence annuelle de l’AFA

- 433 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Six cabinets sur l’IPO d’OVHcloud

- 577 vues

Le fournisseur de services de cloud computing OVHcloud a annoncé, le 5 octobre, le lancement de son introduction sur Euronext Paris, où...

Bredin Prat promeut

- 494 vues

Bredin Prat annonce l’arrivée de Delphine Guillotte et Yohann Chevalier en tant que counsels au sein des équipes financement et droit...

Fieldfisher promeut

- 498 vues

Fieldfisher annonce la promotion au titre de counsel de Mathilde Cazé et Paul Peyret.

Kevin Lannuzel rejoint Agil’IT

- 450 vues

Agil’IT développe sa pratique en matière de fiscalité d’entreprise et des dirigeants avec l’arrivée de Kevin...

Médiation franco-allemande

- 421 vues

La chambre franco-allemande de commerce et d’industrie se dote d’un centre de médiation spécialisé dans la résolution...

Avosial

- 424 vues

Lors de la séance du 6 octobre 2021, le bureau du syndicat d’avocats d’entreprises en droit social Avosial a élu, pour un mandat...

Conférence annuelle de l’AFA

- 433 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Le private equity a le vent en poupe

- 479 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

The future of work

- 525 vues

Herbert Smith Freehills vient de publier la deuxième édition de son étude The future of work, qui traite notamment de l’impact...

Le livre de Mô

- 576 vues

Jean-Yves Moyart était avocat au barreau de Lille, sa ville natale. « Avocat provincial », comme il aimait se décrire, pénaliste...

Naissance du réseau européen Advant

- 593 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne