Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

La grande famille du droit

Paru dans LJA Magazine n°53 - Mars/Avril 2018

Les entreprises se sentent parfois mal comprises par l’institution judiciaire. Comment y remédier ? Laure Lavorel, membre du conseil d’administration du Cercle Montesquieu, engage le dialogue avec Olivier Leurent, directeur de l’École nationale de la magistrature (ENM).

Il s’est creusé un fossé entre l’institution judiciaire et les entreprises qui se sentent parfois mal comprises par les magistrats. Pourquoi cet éloignement ?

Laure Lavorel : La société française a considérablement évolué lors de la dernière décennie, notamment avec la révolution digitale qui a transformé profondément les modes de commercialisation et accéléré dans des proportions record les échanges commerciaux. La justice paraît donc aujourd’hui en décalage avec les nouveaux paradigmes de cette économie plus globale et en rupture avec les usages traditionnels du commerce. De surcroît, la culture de l’entreprenariat en France, qui a longtemps été moins développée que dans d’autres pays notamment de tradition anglo-saxonne, est désormais bien présente dans notre pays. Le fossé se creuse donc entre les entrepreneurs et la magistrature professionnelle qui est encore le reflet de cette tradition française et qui ne comprend pas nécessairement cet élan d’innovation qui génère la création de start-up et la transformation numérique des entreprises du CAC 40. Les entreprises attendent aujourd’hui de la justice qu’elle leur apporte un service public efficace en termes de délais, et spécialisé sur leurs domaines d’expertise. La technicité des dossiers qu’elles ont à gérer exige des compétences accrues dans des matières financières, industrielles et internationales.

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous.
ou découvrez notre offre spéciale d'abonnement

Deyla Partners accueille Olivier Laffitte

- 483 vues

Deyla Partners annonce l’arrivée d’Olivier Laffitte, spécialiste du droit public des affaires, de la construction et de l’environnement.

Ana Brandao rejoint BDO Avocats

- 499 vues

Ana Brandao, spécialisée en droit des sociétés, rejoint BDO Avocats, cabinet du 5e réseau mondial d’audit et de...

Le cabinet Racine condamné en appel

- 566 vues

Un arrêt de la cour d’appel de Paris a condamné le cabinet Racine à payer la somme de 100 000 € à l’un de ses...

Médiation franco-allemande

- 483 vues

La chambre franco-allemande de commerce et d’industrie se dote d’un centre de médiation spécialisé dans la résolution...

Avosial

- 478 vues

Lors de la séance du 6 octobre 2021, le bureau du syndicat d’avocats d’entreprises en droit social Avosial a élu, pour un mandat...

Conférence annuelle de l’AFA

- 496 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Le private equity a le vent en poupe

- 536 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

The future of work

- 580 vues

Herbert Smith Freehills vient de publier la deuxième édition de son étude The future of work, qui traite notamment de l’impact...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne