Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

DLA Piper pousuit la consolidation de ses équipes

Paru dans La Lettre des Juristes d'Affaires n°1408-1409

Alors que Xavier Norlain et Alexander Brabant débutent leur troisième année en tant que co-managing partners de DLA Piper Paris, ils font le point sur l’évolution du bureau et de la marque dans la capitale française et présentent leur projet de consolidation.

Comment expliquez-vous la vague de départs qu’a connu DLA Piper Paris depuis deux ans ? Est-ce une conséquence du retrait de Michel Frieh ?

Xavier Norlain : Lors de la fusion du cabinet Frieh Bouhénic avec le bureau parisien de DLA Piper en 2012, les équipes ont connu une croissance exponentielle qui correspondait à la stratégie de la firme. Le cabinet international se veut en effet multi-pratiques et souhaite donc que ses bureaux soient dotés d’équipes dans tous les practice groups localement pertinents. Le plan de développement alors mis en œuvre a été parfaitement suivi, mais comme dans tous les déploiements de bureau, plusieurs personnalités ne se sont pas reconnues dans notre nouvelle approche. Cela a pu occasionner quelques ajustements dans ce sens. Le départ de Michel Frieh, partis pour fonder son cabinet à taille humaine, n’est en aucun cas à mettre en corrélation avec ces mouvements, mais correspond plus dans le timing à cet effet d’ajustement nécessaire après toute croissance forte et rapide.

Alexander Brabant : Certains mouvements étaient inévitables et le marché les a perçus comme une vague de départs déstabilisant le cabinet. C’est loin d’être le cas. Notre chiffre d’affaires a même continué à augmenter pour s’établir à près de 80 M€ HT pour l’exercice 2019. Ces départs nous ont permis de recruter des équipes d’associés qui correspondent plus à nos méthodes collectives de travail. Depuis deux ans, nous sommes entrés dans une phase de consolidation de nos effectifs.

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous.
ou découvrez notre offre spéciale d'abonnement

Concentrations en 2020

- 406 vues

Dechert publie DAMITT (Dechert Antitrust Merger Investigation Timing Tracker), un rapport sur les tendances du contrôle des concentrations par les...

Les mouvements de la semaine - n°1478

- 483 vues

Chaque semaine dans la Lettre des Juristes d’Affaires, retrouvez les mouvements des acteurs qui font le droit des affaires. La rédaction vous...

Concentrations en 2020

- 406 vues

Dechert publie DAMITT (Dechert Antitrust Merger Investigation Timing Tracker), un rapport sur les tendances du contrôle des concentrations par les...

LCB/FT : un nouvel outil

- 457 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne