Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Comment choisir mon coach ?

LA SITUATION

Je suis collaborateur senior dans un cabinet depuis huit ans. J’ai de grandes chances d’être nommé associé mais je n’ai pas d’échéancier précis. Récemment, j’ai eu deux propositions d’autres cabinets m’assurant une perspective d’association. Très attaché à mon cabinet, j’hésite. Je suis prêt à me faire coacher mais je ne sais pas comment choisir mon coach.

LA QUESTION

Vous êtes prêt à travailler sur ce choix important qui se joue pour votre carrière avec l’aide d’un coach. La question qui se pose à vous maintenant est : comment choisir un bon coach ?

LA REPONSE

Si vous connaissez le coaching, vous connaissez sans doute des personnes qui ont été coachées ou des coachs. Demandez-leur s’ils peuvent intervenir auprès de vous ou s’ils peuvent vous recommander un confrère.
Si vous ne connaissez pas de coachs, il existe des organismes professionnels réputés et des cabinets reconnus pour leur sérieux.
Il est recommandé de rencontrer plusieurs coachs (au moins deux). Faites-les parler de leur travail, de leur philosophie. Il est important que vous ayez le sentiment de vous choisir mutuellement et non pas par défaut. Un bon coach doit être capable de vous dire qu’il ne se sent pas compétent pour traiter la question que vous lui soumettez et vous recommandera un confrère ou une consœur.
Peut-être qu’il ne pourra pas intervenir pour des raisons de conflits d’intérêts parce qu’il coache un de vos proches, ou parce que son emploi du temps l’en empêche à court terme.
Lors de vos séances, vous allez partager des choses importantes avec lui : au cours de votre premier entretien, demandez-vous : vous sentez-vous en confiance avec lui ? Vous sentez-vous écouté ?
Le coaching, c’est aussi une rencontre.

Dans un deuxième temps, il faut s'assurer de son professionnalisme. Sa formation, naturellement, mais également son expérience : au-delà de ses compétences de coach, quelles sont ses références ? Peut-il ou peut-elle vous parler de ses expériences passées (sans rentrer dans le contenu qui reste confidentiel, naturellement) ? Quelle connaissance a-t-il ou a-t-elle de votre milieu professionnel, de ses règles, de ses codes ? Si cela n’est pas un préalable indispensable, cela peut constituer un plus.

Ensuite, il vous faut vous assurer de sa déontologie. Il est impératif que votre futur coach ait été formé, supervisé et suivi en thérapie. Demandez à votre coach quelle est sa formation. Il se doit également d’être supervisé, c’est-à-dire qu’il a lui-même un coach qui le fait travailler et auprès duquel il continue à se former.
Enfin, il est, à mon sens, essentiel qu’il ait suivi et/ou qu’il suive une thérapie. En effet, il se doit d’avoir fait un minimum de travail thérapeutique sur lui pour ne pas "polluer" votre relation avec ce que les psys appellent des jeux psychologiques ou son incapacité à gérer des éléments transférentiels. Ce critère de sélection ne vous protège pas à 100% des apprentis sorciers mais il a pour objet de vous apporter une certaine protection face aux dangers que peut recouvrir une relation d’aide dont il faut cerner les limites.
Le coaching traite de l’ici et maintenant : gare à ceux qui traiteraient le passé (la petite enfance, papa-maman, etc.) avec leur coach ! Faire référence à des éléments du passé, oui et c’est même parfois très utile, mais le traiter avec vous, non ! C’est le lieu de la thérapie. Et le coach, qui en a suivi une, le sait. Il est important que vous vous sentiez protégé pour vous permettre de vous exprimer afin de laisser émerger, au fil de vos séances, la solution co-élaborée avec le coach qui vous convienne.

Après avoir exploré toutes ces pistes avec votre futur coach, gageons que vous formerez une équipe performante dans la quête d’une réponse adaptée à vos besoins.

Delsol Avocats coopte

- 485 vues

Delsol Avocats nomme Séverine Bravard et Manuel Wingert, associés.

Squair accueille deux associés

- 527 vues

Squair renforce sa pratique de droit social et de droit pénal des affaires, avec Benoît Dehaene et Bruno Welsch, en qualité d’associés.

Hogan Lovells promeut

- 629 vues

Hogan Lovells annonce l’arrivée de Pierre-Marie Boya, en qualité de counsel au sein de l’équipe Corporate / Private Equity.

Laurence Pinot-Lacan, DJ de Ramsay Santé

- 485 vues

Ramsay Santé annonce la nomination de Laurence Pinot-Lacan en qualité de directrice juridique groupe et secrétaire du conseil d’administration.

Linklaters promeut 6 counsels

- 613 vues

Linklaters annonce la nomination de 6 counsels : Mehdi Boumedine, Julien Bourmaud-Danto et Thomas Pontacq en corporate/M&A, Eléonore Hannezo...

Contrôle des concentrations

- 442 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Rapport 2020 de l’AFA

- 457 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Criminalité financière en 2021

- 494 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Lutte contre les cartels

- 557 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

5e édition de la PAW

- 543 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne