Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Focaliser les juristes sur la valeur ajoutée

Les juristes d’entreprise le clament haut et fort : « on nous demande de faire plus avec moins (more with less) ». Sur cette charge de travail énorme ressentie, tout n’est malheureusement pas constitué nécessairement par des missions correspondant à la valeur ajoutée potentielle du juriste. Comment alors permettre au juriste de se focaliser sur le travail à forte valeur ajoutée ? 5 pistes sont proposées.

1. Identifier tout ce que font les juristes, leur valeur ajoutée et les tâches qui peuvent être réallouées en fonction de la valeur ajoutée nécessaire
- d’une entreprise à l’autre, d’une direction juridique à l’autre, et même d’un département de la fonction juridique à l’autre, les compétences, les ressources, les besoins sont différents. Par conséquent, il est nécessaire de passer en revue, pour chacun des juristes, l’ensemble des tâches qu’il (ou elle) réalise, tant du point de vue contractuel que conseil, administratif, contentieux, droit des sociétés, gestion de la fonction... ;
- pour chacune de ces tâches, identifier la valeur ajoutée apportée par le juriste et identifier les leviers d’optimisation possibles pour libérer le juriste sur ce qui ne correspond pas à de la valeur ajoutée juridique. Les leviers d’optimisation sont : push-down (vers un juriste/paralegal plus junior) ; push-away (vers les opérationnels) ; push-out (vers les avocats) ; pull-in (reprendre ce qui n’était pas fait par le juriste) ; digitize it ; stop it... ;
- cette réflexion permettra aussi ultérieurement au juriste de pouvoir dire « non » à des demandes qui ne relèvent pas de sa compétence ou de sa valeur ajoutée.

2. Définir la proposition de valeur (messages-clés) de la fonction juridique
- définir ce que les juristes souhaitent apporter soit via des ressources internes, soit via des ressources externes, ce qui implique de mesurer la contribution de chacun en termes de valeur, notamment grâce à des indicateurs de performance ;
- d’une entreprise à l’autre, le rôle, la perception et les attentes vis-à-vis du juridique varient : il est donc primordial de valider ce qu’on appelle les "messages-clés" ou le "30-3-30®" (30 secondes, 3 minutes, 30 minutes) ;
- entre business partner et gardien du temple, de nombreux rôles sont assignés aux juristes : sécuriser les relations commerciales, naviguer au milieu des risques procéduriers et opérationnels, développer les contrats, gérer les contentieux… ;
- notons par ailleurs que la valeur ajoutée du juriste est de plus en plus sur… le non-juridique. Ainsi, le juriste participe davantage à l’élaboration de la stratégie, est intégré de plus en plus (ou de devrait l’être) en amont des grands projets stratégiques pour apporter sa vision différente et complémentaire.

3. Démontrer la valeur ajoutée par la fonction juridique au reste de l’entreprise, notamment à la direction générale
- « ce qui se comprend clairement, se valorise clairement » pourrait traduire la nécessité pour le juriste de faire comprendre ce qu’il fait (les messages-clés). Le manque de reconnaissance du travail du juriste et sa valeur ajoutée provient de la méconnaissance de la fonction, de son rôle, des processus en cours dans la réflexion juridique, si bien qu’il est fréquent d’entendre des clients internes se demander pourquoi les juristes prennent autant de temps à répondre à leurs sollicitations. Parce que c’est bien connu, il faut 15 minutes pour revoir un contrat ou alors on peut faire des copier-coller… (NDLR : ironie de l’auteur !).
- pour démonter la valeur ajoutée de la fonction et permettre aux juristes de se focaliser sur cette valeur ajoutée, on peut donc s’appuyer sur de nombreux leviers : communiquer sur les KPIs, communiquer durant les réunions des lignes métiers, organiser des formations, partager au sein même de la direction juridique les mêmes messages pour les porter efficacement vers le reste de l’entreprise…

4. Développer la planification juridique (business et legal planning) pour allouer son temps sur la valeur ajoutée
- planifier l’activité du juriste autant que faire se peut est possible, dans les limites de la visibilité des opérationnels sur leur propre activité mais aussi en fonction de la répétition de certaines missions ou certains dossiers pour le juriste d’entreprise qui permettent d’anticiper son activité ;
- faire un point régulier avec les principaux clients internes (idéalement tous les trimestres) pour identifier les grands projets business à venir. Attention, il ne s’agit pas de faire un point d’avancement sur les dossiers en cours mais véritablement d’avoir une visibilité sur les projets à venir afin de planifier les ressources de la direction juridiques ou le temps du juriste ;
- cette planification doit se matérialiser par un planning annuel reprenant tout ce que le juriste doit faire en termes de : développement de l’offre juridique, de veille et d’innovation, de partage des connaissances, de relations avec les avocats et de relations avec les différentes parties prenantes autres.

5. Piloter la valeur ajoutée au jour le jour (reporting)
- la saisie et le suivi du temps ne constituent clairement pas les passe-temps favoris des juristes. Néanmoins, faits de manière efficace et continue, ils permettent de piloter le temps passé par les juristes au quotidien et surtout d’évaluer la valeur ajoutée qu’ils perçoivent dans leur travail.
- des outils ad hoc doivent permettre idéalement de mesurer quotidiennement par type de dossier, par type d’interlocuteur et par type de travail du juriste (contrat, contentieux, conseil…) : l’enjeu financier et le niveau de valeur ajoutée (forte, moyenne, faible). Ainsi, le directeur juridique et le juriste peuvent corriger si nécessaire la répartition du temps passé et réallouer les ressources sur les projets ;
- par ailleurs, le reporting permet de mesurer des indicateurs de performance (KPIs) qui, in fine, serviront soit à valoriser la fonction, soit à la piloter.

L’organisation du travail du juriste en entreprise est dans une phase de profonde mutation, notamment eu égard aux évolutions technologiques en action et, plus généralement, à l’évolution du rôle et de la perception de la fonction. Pour se focaliser sur la valeur ajoutée, le juriste doit donc renforcer sa capacité à communiquer sur sa fonction et accepter de remettre en question ses modus operandi qui libéreront du temps pour se focaliser sur cette haute valeur ajoutée.

Rivière Avocats Associés coopte

- 417 vues

Rivière Avocats Associés, spécialisé en droit de l’immobilier, a n n o n c e l e s cooptations de quatre associés,…

LE TOP 40 des AVOCATS DU CAC 40

- 782 vues

Pour la deuxième année consécutive, le magazine Forbes publie, en partenariat avec la LJA , une enquête sur les 40 avocats…

Racine annonce la nomination de huit counsels

- 461 vues

Racine nomme Quentin Cournot (droit fiscal), Laurianne Cunha (droit social), Agatha Cruceru (droit social), Lisa Ducani (restructuring), Caroline Hazout-Nakache…

De la loi Sapin 2 à la loi Sapin 3

- 457 vues

Depuis cinq ans, la loi Sapin 2 représente un pilier de la lutte anticorruption en France, celle-ci ayant conduit à deux avancées…

Cinq cabinets sur le LBO de Valiantys

- 423 vues

Keensight Capital prend une participation majoritaire au capital de Valiantys, dans le cadre d’un LBO structuré avec l’équipe…

Julia Kalfon rejoint Squair

- 461 vues

Squair renforce son équipe contentieux, avec l’arrivée de Julia Kalfon comme associée.

Taylor Wessing nomme 4 counsels

- 453 vues

Taylor Wessing annonce la promotion, au titre de counsel, d’Axel Ferly (droit commercial et économique), Julie Filliard (droit social), Camille…

Cinq cabinets sur le LBO de Valiantys

- 423 vues

Keensight Capital prend une participation majoritaire au capital de Valiantys, dans le cadre d’un LBO structuré avec l’équipe…

Julia Kalfon rejoint Squair

- 461 vues

Squair renforce son équipe contentieux, avec l’arrivée de Julia Kalfon comme associée.

Cassandre Porgès intègre Hogan

- 503 vues

Hogan Lovells renforce sa pratique bancaire et financement, avec l’arrivée de Cassandre Porgès en qualité d’associée.…

Squair s’implante à Aix-en-Provence

- 514 vues

Après l’ouverture de bureaux à Bordeaux, Nantes et Lyon (cf. LJA 1541), Squair renforce cette fois-ci sa présence dans le Sud-Est…

Fabrice Veverka rejoint Willkie Farr

- 687 vues

Quelle trajectoire de carrière pour Fabrice Veverka ! À 43 ans, l’avocat va rejoindre, dans les prochaines semaines, le cabinet Willkie…

Lancement du cabinet d&a partners

- 697 vues

Le développement de la blockchain et le Web3 sont au coeur de toutes les attentions. Si l’offre juridique est principalement portée…

Création de Maco Avocats

- 546 vues

Nathalie Maire et Mélanie Conoir créent Maco Avocats, un cabinet dédié au droit social. Les fondatrices conseillent les entreprises…

Pierre-Emmanuel Frogé rejoint BCLP

- 608 vues

Bryan Cave Leighton Paisner annonce l’arrivée de Pierre-Emmanuel Frogé, en qualité de counsel, pour développer la pratique…

Squair ouvre un bureau à Lyon

- 690 vues

Quelques semaines après son troisième anniversaire, Squair renforce sa présence régionale, avec l’ouverture d’un…

L'agenda de la semaine - n°1525

- 3137 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté…

Naissance de la legaltech White Alert

- 3355 vues

Le cabinet Ayache propose un dispositif numérique de lancement d’alertes conforme à la loi Sapin 2, qui impose aux entreprises de…

Consultation publique de l’AMF

- 3284 vues

L’Autorité des marchés financiers a fait le constat d’une augmentation encore trop lente de la proportion des fonds d’investissement…

Fieldfisher x Euronext

- 3748 vues

Fieldfisher est partenaire d’Euronext dans le cadre du déploiement de la nouvelle édition de son programme FamilyShare, destiné…

Mémoires d’un avocat international

- 3852 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté…

Violations du RGPD

- 3368 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté…

Abandon du projet DataJust

- 3686 vues

Selon une information du site acteurspublics.fr, qui n’a pas encore été confirmée par la Chancellerie, le développement…

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne