Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Vœux et cadeaux d'affaires : savoir s'adapter à la crise économique

Par Brigitte Van Dorsselaere - Image Juridique

Le cabinet d’avocats doit penser à adapter sa démarche, tant dans l’envoi de ses vœux que dans l’offre de cadeaux de fin d’année, au contexte de la crise. C’est en prenant en compte son environnement social et en se rapprochant des nouvelles valeurs de la société qu’il montre qu’il sait accompagner son client au fil du temps. Les marques de continuité et d’optimisme constituent ainsi le meilleur remède face au climat d’instabilité et de stress ambiant.

Sobriété et mesure s’imposent

Qu’il s’agisse des cartes de vœux ou des cadeaux d’affaires, la sobriété, la mesure et la modestie s’imposent : elles correspondent mieux aux valeurs et à la morale de l’époque actuelle.

Ainsi, le choix d’un papier trop haut de gamme ou d’un format sophistiqué pour une carte de vœux n’est plus adapté au temps qui court et risque même d’être perçu comme « décalé ». De la même façon, le cadeau d’affaires trop ostentatoire pourrait bien ne plus être apprécié…

Le choix du support est important. Par exemple, la carte de vœux numérique présente bien des avantages en période de crise : elle permet une diffusion à plus grande échelle avec une économie de temps et de moyens, sans compter qu’elle peut être aussi l'occasion pour le cabinet de souligner sa compétence en matière de nouvelles technologies ou de créations graphiques ou encore son expérience des secteurs du cinéma, de la publicité, du multimédia… Elle peut ainsi être utilisée avec la carte papier, mais aussi seule pour les cabinets qui veulent faire des économies ou marquer leur engagement citoyen.

Opter pour une carte de vœux axée sur l’humour et la solidarité

Quant au message, le cabinet d’avocats optera pour une carte de vœux, ou un cadeau d’affaires, transmettant une pointe d’humour, une note de solidarité et d’humanité pour agir comme remède face au stress provoqué par la crise.

Si la carte de vœux doit, chaque année, rester sur le même fil rouge pour donner un sens au message transmis, le cabinet peut opter pour différentes orientations (cf. notre fiche n° 29 « Carte de vœux 2011 : choisir entre 10 types de cartes ») : image internationale, sensibilité artistique, sens de la créativité et de l’innovation… comme il peut vouloir créer la surprise.
En période de crise, seront privilégiées les cartes axées sur :

- le sens de l’humour, qui permet de créer la connivence et de démarrer l’année sur une touche gaie et de détente ;

- l’équipe soudée, qui souligne la continuité ;

- le profil de l’avocat citoyen, qui marque l’implication du cabinet dans les problèmes de société ou de la planète (cartes de vœux UNICEF personnalisées avec logo, soutien à des fondations, notamment celles qui protègent les droits de l’enfant ou les enfants handicapés comme Perce-neige, utilisation d’un papier recyclable pour marquer son engagement écologique).

Maintenir la tradition des cadeaux d’affaires pour marquer la continuité

Même démarche pour les cadeaux d’affaires. C’est au moment où les budgets se resserrent que les cabinets doivent justement maintenir la tradition des cadeaux d’affaires. Dans ce climat d’instabilité économique, continuer de « régaler » marque un signal positif de continuité, plus que jamais essentiel. En outre, si la crise pondère la capacité à « faire plaisir », elle renforce aussi le besoin de cohérence de chacun et doit inciter le cabinet à opter pour un cadeau qui ait un sens avec son positionnement, ses valeurs et son image.

Si le cadeau d’affaires peut revêtir plusieurs formes (cf. notre fiche n° 22 « Les cadeaux de fin d’année : avant tout il faut surprendre ») : objet ou invitation à un événement, intemporel, pratique, évènementiel, etc., en période de crise, le cabinet privilégiera :

- le cadeau zen, pour apporter de la sérénité  (bougie parfumée, encens, sels de bains relaxants, séances prépayées dans un spa, etc.) ;

- le développement durable pour sensibiliser au respect de l’environnement (articles de bureau ou de décoration en matière recyclée : lampes, chargeurs de portables et calculatrices aux énergies renouvelables, etc.) ;

- l’engagement social pour marquer son implication dans la société (cadeau lié à un organisme caritatif soutenu par le cabinet, ou don à un organisme soutenu par le destinataire du cadeau, pratique anglo-saxonne correspondant tout à fait à la période de crise).

Attention, s’il importe que le cadeau choisi soit adapté à la crise, il faut aussi qu’il soit en résonnance et en parfaite cohérence avec le positionnement du cabinet.

Mermoz Avocats et HPML fusionnent

- 570 vues

Le 1er juin prochain, les cabinets Mermoz Avocats et HPML fusionneront. La structure prendra le nom Mermoz Avocats et constituera un nouveau cabinet pluridisciplinaire…

WFW promeut

- 436 vues

Watson Farley & Williams annonce la promotion de Philippe Monfort, en qualité d’associé, dans le département financement…

Quentin Maujeul rejoint Squair

- 471 vues

Squair crée un département droit public grâce à l’arrivée de Quentin Maujeul, en qualité d’associé.…

Mermoz Avocats et HPML fusionnent

- 570 vues

Le 1er juin prochain, les cabinets Mermoz Avocats et HPML fusionneront. La structure prendra le nom Mermoz Avocats et constituera un nouveau cabinet pluridisciplinaire…

WFW promeut

- 436 vues

Watson Farley & Williams annonce la promotion de Philippe Monfort, en qualité d’associé, dans le département financement…

Quentin Maujeul rejoint Squair

- 471 vues

Squair crée un département droit public grâce à l’arrivée de Quentin Maujeul, en qualité d’associé.…

Lancement de Focal Avocat

- 440 vues

Dimitri Coudreau fonde le cabinet Focal Avocat, dédié à la protection sociale complémentaire et la distribution d’assurance.

Florent Ruault crée sa structure

- 519 vues

Le fiscaliste Florent Ruault annonce la création du cabinet Florent Ruault Avocat, situé avenue de la Grande-Armée dans le XVIIe…

Lancement du cabinet Henka

- 589 vues

Jean-Philippe Thibault, Benoît Van Bésien et Marjorie Dudon annoncent la création du cabinet Henka, dédié au droit de…

L'agenda de la semaine - n°1525

- 2940 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté…

Naissance de la legaltech White Alert

- 3149 vues

Le cabinet Ayache propose un dispositif numérique de lancement d’alertes conforme à la loi Sapin 2, qui impose aux entreprises de…

Consultation publique de l’AMF

- 3101 vues

L’Autorité des marchés financiers a fait le constat d’une augmentation encore trop lente de la proportion des fonds d’investissement…

Fieldfisher x Euronext

- 3565 vues

Fieldfisher est partenaire d’Euronext dans le cadre du déploiement de la nouvelle édition de son programme FamilyShare, destiné…

Mémoires d’un avocat international

- 3653 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté…

Violations du RGPD

- 3181 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté…

Abandon du projet DataJust

- 3495 vues

Selon une information du site acteurspublics.fr, qui n’a pas encore été confirmée par la Chancellerie, le développement…

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne