Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Evaluer son e-réputation

Sabrina Tantin - Directrice HEADCOM.fr

La réputation numérique, ou e-réputation, est un capital précieux pour une entreprise. La prise de conscience de l’importance d’une bonne politique de gestion de son e-reputation progresse de plus en plus dans les esprits.

S’il ne faut pas sous-estimer l’impact potentiel d’une e-reputation, prendre la parole sur internet et devenir acteur de son e-reputation est avant tout une stratégie créatrice d’opportunité.

En effet, l’e-reputation est un éclairage de ce qui se dit sur la toile, à un instant T (bien qu’elle se bâtisse sur le long terme), qui se mesure dans le temps - à périodicité établie et selon l'actualité. Idéalement, elle doit être comparée à celle de ses principaux concurrents pour en extraire une stratégie réaliste et opérationnelle.

Gérer son e-reputation doit s’insérer dans une réflexion stratégique globale : celle de la gestion de son image et celle de sa marque. En effet, ces deux notions ne sont pas à dissocier : l’une est le pendant digital de l’autre, et même si les outils et supports ne sont pas les mêmes, elles doivent aller dans la même direction.

La question du mois : Surveillez-vous votre e-réputation ?

[fc id='11'][/fc]

Les contours de l’évaluation :

  • au préalable définir les principaux objectifs de la démarche,
  • préparer une grille d’analyse claire, tant quantitative que qualitative,
  • se fixer une temporalité pertinente,
  • et des objectifs selon ses besoins.

Les chiffres clefs pour comprendre l’importance de l’e-réputation

  • 30 000 milliards de pages sont indexées par Google ;
  • 20 milliards de sites sont visitées chaque jours par les robots de Google ;
  • 3,3 milliards de requêtes sont effectuées chaque jour sur Internet (100 milliards par mois) ;
  • 15% des requêtes sont de nouvelles requêtes (500 millions par jour) ;
  • 40% des entreprises considèrent l’e-réputation comme un danger potentiel ;
  • 33% des plaintes reçues en 2016 par la CNIL avaient pour sujet la suppression de contenu portant préjudice à l’e-réputation, ce qui représente près de 2500 requêtes ;
  • 33% des employés communiquent des informations liées à leurs entreprise sur les réseaux sociaux (soit +608% en 2 ans) ;
  • 96% des internautes sondés se disent influencés par les avis négatifs trouvés sur la toile ;
  • 1 collaborateur sur 3 refuse un poste dans les entreprises à mauvaise réputation ;

L’outil pour diagnostiquer son e-réputation

Mazars, cabinet d’audit, a créé une plate-forme de diagnostic d’e-reputation simplifiée nommée Nothing to Hide by Mazars. Il s’agit d’un outil de diagnostic gratuit qui permet, en moins de 3 minutes, de recevoir des recommandations sous la forme d’infographies pour évaluer et optimiser ses profils sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Facebook, Twitter et Instagram.

  • Les liens pour se déréférencer en cas e-réputation négative

Une récente décision du TGI de Marseille, a jugé qu’une moquerie publiée sur un site internet contre une avocate portait atteinte à la dignité de la personne et à sa qualité d’avocate… L’e-réputation de cette dernière est sauve !

Concernant les moteurs de recherche, la CNIL a réuni les liens des formulaires de demande de droit à l'oubli :






























Moteur de rechercheFormulaire ou Contact
BINGFormulaire de demande en ligne
GOOGLEFormulaire de demande en ligne
IXQUICKSurfboard Holding B.V.
Postbus 1079
3700 BB Zeist
Pays-Bas
YAHOO! EMEA LtdFormulaire de demande en ligne
AUTRES MOTEURSConsultez notre fiche pratique qui vous aidera à retrouver  les coordonnées d’un site/moteur de recherche

DAYONE DAY ONE

Le Covid, nouveau risque juridique

- 408 vues

Le cabinet de conseil Day One vient de publier son Baromètre 2020 des risques juridiques des sociétés du CAC 40, qui synthétise...

Deux cabinets sur la cession de CGRM

- 410 vues

Soucieux de se recentrer sur son cœur de métier, Gras Savoye Willis Towers Watson est en négociations exclusives avec SPVie Assurances...

Deux cabinets sur la cession de CGRM

- 410 vues

Soucieux de se recentrer sur son cœur de métier, Gras Savoye Willis Towers Watson est en négociations exclusives avec SPVie Assurances...

Création du cabinet Ollyns

- 656 vues

Le cabinet Ollyns ouvre ses portes à Paris, au 29, rue Fortuny, dans le dix-septième arrondissement.

DAYONE DAY ONE

Le Covid, nouveau risque juridique

- 408 vues

Le cabinet de conseil Day One vient de publier son Baromètre 2020 des risques juridiques des sociétés du CAC 40, qui synthétise...

Pierre Gide, une vie d’avocat

- 421 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne