Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Cravath, Bredin, Skadden et Clifford sur l’acquisition du groupe XL par Axa

Par LA LETTRE DES JURISTES D'AFFAIRES

Paru dans La Lettre des Juristes d'Affaires n°1341 du 12 Mars 2018

AXA a conclu un accord concernant l’acquisition de 100 % du groupe XL, un des leaders mondiaux de l’assurance dommages des entreprises et de la réassurance.

La cible, cotée à Wall Street, affichant une capitalisation boursière de 11 milliards de dollars et basée aux Bermudes, réalise un peu plus des deux tiers de son chiffre d’affaires dans l’assurance dommages et l’assurance spécialisée (risques spatiaux, aviation, couverture des œuvres d’art, etc.) et près d’un tiers dans la réassurance. Le montant total de l’opération s’élève à 12,4 milliards d’euros.

Il représente une prime de 33 % par rapport au prix de clôture de l’action du groupe XL, en date du 2 mars dernier. L’opération sera financée avec les 3,5 milliards d’euros de liquidités dont dispose la société, 6 milliards attendus par l’introduction en Bourse des activités vie et de restructurations d’Axa aux États-Unis, et avec une émission de dette supplémentaire de 3 milliards.

Cette transaction « propulsera AXA au rang de leader mondial du marché de l’assurance dommages des entreprises avec un chiffre d’affaires en 2016 d’environ 30 milliards d’euros et de près de 48 milliards d’euros pour l’ensemble de l’activité dommages », a indiqué le groupe dans un communiqué.

Mais l’annonce n’a guère convaincu les marchés boursiers, le titre d’Axa ayant perdu près de 10 % lundi.

AXA était conseillé par Cravath Swaine & Moore aux US, ainsi que par Bredin Prat avec Patrick Dziewolski, Adrien Simon, associés et Nolwenn Mandon en corporate, Yves Rutschmann, Anne Robert, associés et Victoire de Menonville en droit fiscal, Raphaële Courtier, associée, Maxime Garcia et Jessica Chartier en financement ainsi qu’Olivier Billard, Pierre Honoré, associés et Camille Vardon en antitrust.

La cible était conseillée par Skadden.

Clifford Chance a conseillé J.P. Morgan sur le financement de cette transaction avec, à Paris, Thierry Arachtingi, associé, Mary Serhal, counsel et Quentin Hervé sur les aspects de financement ainsi qu’Eric Davoudet, associé en droit fiscal.

Le bureau de New York est également intervenu.

Les mouvements de la semaine - n°1478

- 479 vues

Chaque semaine dans la Lettre des Juristes d’Affaires, retrouvez les mouvements des acteurs qui font le droit des affaires. La rédaction vous...

LCB/FT : un nouvel outil

- 453 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne