Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Volt Associés : quatre têtes pour trois spécialités

Par Laurence Garnerie

Cet article a été publié dans LJA Le Mag n°45 novembre/décembre 2016

En mai dernier, Lucas d’Orgeval, Emmanuel Vergnaud, Stéphane Letranchant et Alexandre Tron, quatre anciens associés de Reed Smith, ont lancé Volt Associés. Un acronyme de leurs noms de famille pour désigner une structure spécialisée dans le corporate et le private equity sur le segment mid-cap. Premier bilan.

Pourquoi avoir choisi de créer ce cabinet ensemble ?
Emmanuel Vergnaud : C’était un mouvement naturel pour nous. Nous avons interagi ensemble durant plusieurs années. Compte tenu de l’évolution du marché et de nos business, ainsi que du fort attachement de nos clients à nos pratiques propres, nous avons estimé que c’était le bon moment pour nous lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

Quelle est la spécificité de votre structure ?
Emmanuel Vergnaud : Avec nos compétences en corporate, fiscalité et financement aussi bien du côté emprunteurs que prêteurs, nous couvrons la totalité du spectre nécessaire à notre pratique M&A et private equity sur le secteur mid-cap. Proposer ces trois pratiques constitue pour nos clients une réelle valeur ajoutée par rapport à d’éventuels concurrents. Par ailleurs, nous sommes très attachés à notre organisation multitêtes. Nous sommes quatre associés à prendre les décisions et nous sommes toujours au moins deux associés sur les dossiers.

Comment ont réagi vos clients en vous voyant quitter une firme internationale pour monter votre propre structure ?
Stéphane Letranchant : Pour nos clients historiques, cela n’a entraîné aucune conséquence puisque nous avons continué à travailler de la même façon. Parallèlement, la création de la structure a encore accru notre visibilité et nous a permis d’accélérer notre développement et d’acquérir de nouveaux clients.

Vous n’avez donc pas subi le contrecoup de la morosité économique ambiante ?
Stéphane Letranchant : Non. Nous conseillons essentiellement des fonds, des ETI et des grosses PME sur des sujets variés, que ce soit sur du conseil quotidien ou des transactions. La variété des secteurs d’activité de notre clientèle et de notre périmètre d’intervention nous permet de ne pas ressentir la crise. Au contraire, la création du cabinet s’inscrit dans un mouvement général du marché des cabinets d’avocats et crée pour nous de nombreuses opportunités.

Quels sont les dossiers marquants sur lesquels le cabinet est intervenu depuis sa création ?
Alexandre Tron : Depuis le lancement du cabinet, notre niveau d’activité est très élevé et nous avons déjà réalisé de nombreuses opérations de tous types et de toutes tailles. Côté financement, par exemple, nous avons accompagné le groupe Atland sur l’acquisition de Financière Rive Gauche ou les prêteurs sur le LBO bis de Ligier.
Lucas d’Orgeval : De la même façon, nous sommes intervenus en corporate, structuration fiscale et financement du LBO de B2S Group. Nous avons conseillé le management dans le rachat de ArjoWiggins Healthcare par un fonds et avons participé à de très nombreuses opérations, que ce soit en venture, capital développement, LBO, opérations de fonds secondaires ou en financement, qui ne sont pas encore publiques.

Créer votre structure vous a-t-il permis d’ajuster vos tarifs ?
Lucas d’Orgeval : La tarification de nos prestations n’a jamais été – et ne doit pas être – une problématique pour nos clients. La création de notre cabinet nous a permis de gagner en flexibilité en réduisant les coûts de structures. Mais dans tous les cas, notre lancement n’a pas pour objectif de dégrader nos prestations ni de faire du dumping.

Lors de votre création, vous avez annoncé vouloir vous développer. Où en sont les recrutements ?
Alexandre Tron : Le sujet est toujours d’actualité et encore plus compte tenu de notre niveau d’activité. L’objectif est d’adjoindre des pratiques complémentaires telles que le contentieux et la propriété intellectuelle et de renforcer les autres pratiques comme le M&A industriel. Nous n’avons pas l’intention de demeurer un cabinet de niche, mais au contraire de devenir full service. Reste à trouver les bons candidats qui adhèrent au projet et à la philosophie du cabinet.

Cinq cabinets sur l’OPAS de Tarkett

- 533 vues

La famille Deconinck, actionnaire de contrôle de Tarkett, lance une offre publique d’achat simplifiée (OPAS) sur les actions du fabricant...

Bird & Bird coopte Carole Bodin

- 481 vues

Carole Bodin est cooptée associée du cabinet Bird & Bird. Avocat aux barreaux de Paris et de New York, elle conseille des groupes...

HSF promeut Mathias Dantin

- 540 vues

Herbert Smith Freehills annonce la nomination de Mathias Dantin en tant qu’associé au sein de la pratique Énergie et Infrastructure...

Alice Flacco, GC de MicroPort CRM

- 487 vues

Alice Flacco est nommée directrice juridique de MicroPort CRM, une société à dimension mondiale spécialisée dans...

SVZ coopte Antoine Haï

- 521 vues

Sekri Valentin Zerrouk annonce la nomination d’Antoine Haï en qualité d’associé au sein de la pratique M&A - Private...

3e édition du baromètre RGPD

- 450 vues

Data Legal Drive propose un sondage pour préparer la 3e édition de son baromètre RGPD, trois ans après l’entrée...

Lauréats 2021 du prix DJCE

- 489 vues

Le cabinet CMS Francis Lefebvre Avocats a décerné, le 12 avril dernier, son 10e Prix DJCE CMS Francis Lefebvre Avocats des meilleurs futurs...

Webinaire Compliance

- 514 vues

Hughes Hubbard & Reed organise un webinaire consacré à la compliance le mardi 27  avril 2021 à 15  heures, via Zoom.

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne