Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

TF1 boucle le rachat de Newen

Par Olivia Dufour

Cet article a été publié dans LJA Le Magazine n°45 novembre/décembre 2016

L’acquisition de la société de production audiovisuelle Newen par le groupe de médias TF1 a fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause : c’est l’avenir de plusieurs séries télévisées qui s’est joué, dont celui de Plus belle la vie. Retour sur cette opération avec Stéphane Huten, associé d’Hogan Lovells à Paris, conseil de Newen sur ce dossier.

Plus belle la vie, Faites entrer l’accusé, Versailles, Candice Renoir, Braquo… Ce sont quelques-unes des séries et émissions produites par le groupe Newen, fondé en 2008 par le charismatique Fabrice Larue. Newen, c’est 1 300 heures de programmes par an, plus de 30 sociétés de production et un catalogue de plus de 5 000 heures de programmes. « C’est un secteur en consolidation, mais aussi en révolution perpétuelle en raison des nouveaux acteurs comme Netflix, relève Stéphane Huten, associé d’Hogan Lovells à Paris, qui a conseillé la société de production sur ce dossier. Cela impose aux acteurs du marché de développer des stratégies audacieuses et de se tourner vers l’international. D’où le choix de Newen d’ouvrir une nouvelle page de son histoire en s’adossant à un partenaire puissant pour trouver les ressources nécessaires à sa stratégie internationale et digitale. »

Le principal client de Newen est France Télévisions. C’est pourquoi le monde médiatique s’est ému lorsque TF1 a manifesté son intérêt pour la société de production et annoncé en novembre 2015 un accord sur le rachat de Newen via une entrée au capital de la holding FLCP (Fabrice Larue Capital Partners) à hauteur de 70 %, le reste demeurant entre les mains des actionnaires actuels et, notamment, des dirigeants. « Newen était un actif très convoité par plusieurs acteurs, poursuit l’avocat. Bien qu’étant un très grand groupe coté, TF1 a su réagir vite et convaincre Newen de la crédibilité de son projet. »

L’Autorité de la concurrence donne son accord le 21 janvier 2016, estimant qu’il n’y avait aucune atteinte à la concurrence (ni effets horizontaux ou verticaux). Elle précise toutefois que son agrément repose également sur l’engagement pris par le président du groupe TF1, dans une lettre de janvier 2016, « de développer les activités de Newen », de n’interférer « en aucune manière dans les relations contractuelles du producteur avec France Télévisions », et de ne pas faire « obstacle à la poursuite des productions en cours et des projets à venir ». Un engagement si important aux yeux de l’autorité qu’elle décide de l’annexer à sa décision. Toute l’économie de l’opération a précisément résidé dans la capacité des deux partenaires à s’entendre sur une gouvernance taillée sur mesure. « Dans une opération classique d’acquisition à hauteur de 70 %, l’acquéreur exige tous les pouvoirs, explique Stéphane Huten. Ici, les partenaires ont su mettre en place un système subtil de comitologie permettant un partage de pouvoirs. C’est de l’ingéniosité juridique mais c’est surtout l’intelligence des parties. » Le même travail a été réalisé sur la structure d’investissement : « Nous avons mis en place des clauses de rendez-vous régulières pour évaluer l’intérêt social et décider comment le faire prospérer. Là encore, les parties ont parfaitement su dépasser le traditionnel “je veux le maximum de pouvoirs” ».

 

Joanna Gumpelson, la bienveillante

- 495 vues

La crise du Covid a placé sur le devant de la scène les avocats spécialistes du restructuring qui se sont relevé les manches,...

4e matinée de la compliance

- 423 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Ouverture de MACK Avocat

- 467 vues

Marc-Antoine Chrétien-Kimmel ouvre son cabinet, baptisé MACK Avocat dont les activités sont dédiées aux industries de...

White & Case coopte

- 525 vues

Le bureau parisien de White & Case annonce les nominations de quatre nouveaux associés. 

4e matinée de la compliance

- 423 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Le handicap chez les avocats

- 418 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Lancement d’Imajeur

- 439 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

6e édition de Transfair

- 411 vues

Le grand évènement consacré à la transmission aura lieu à 100 % en ligne cette année.

Digital Human Rights

- 442 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne