Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Fonctions liées à la compliance : quelle rémunération et quelles missions ?

Paru dans La Lettre des Juristes d'Affaires n°1381 du 21 janvier 2019

Le cabinet de recrutement spécialisé dans le management de transition Atorus Executive vient de réaliser une étude inédite sur la rémunération des fonctions liées à la compliance. Elle révèle un marché naissant, à haut niveau de rémunération, malgré les incertitudes liées à la définition et au volume des missions à accomplir. La Lettre des juristes d’affaires publie les résultats en exclusivité.

Les fonctions de compliance au sein de l’entreprise connaissent un réel essor depuis quelques années. L’adoption de nouvelles réglementations, notamment la loi Sapin 2 et le RGPD, a fortement fait croître la demande des groupes en 2018 et témoigne de leur souhait de renforcer leur protection sur ces sujets. Pourtant les candidats sont rares. Et les formations tout juste naissantes, entrainant une pénurie des profils et une inversion du paradigme compétence / rémunération. Thomas Frey, directeur exécutif du DaVinci Institue, explique d’ailleurs : « les deux tiers des métiers de demain n’existent pas. Qui aurait imaginé, 30 ans en arrière, avoir besoin d’une personne chargée de protéger l’intégrité des données récoltées et utilisées par l’entreprise ?». Marie Hombrouck, associée fondatrice d’Atorus Executive, le reconnaît à son tour : « Le marché est bien sûr encore en maturation. Cependant, quelques tendances se dessinent déjà ». Cette étude, réalisée à l’échelle nationale auprès de 200 personnes, candidats et entreprises, révèle notamment qu’en se développant sur les questions de compliance, les juristes cherchent avant tout à ajouter une nouvelle corde à leur arc. Faut-il en effet rappeler que les connaissances juridiques sont indispensables pour l’exercice de ces nouvelles missions ?

Des intitulés de poste variables

L’étude constate que le marché des fonctions compliance se diversifie et se partage entre des métiers très spécifiques, comme ceux de Data privacy officer (DPO) et d’autres plus généraux comme ceux de « responsable conformité ». En 2018, 35 % des représentants de la fonction compliance étaient des « juristes/compliance officers ». Quelque 26 % sont regroupés sous des intitulés de postes variables : risk manager, RCSI, contrôleur interne, etc. L’intitulé de poste plus général de « responsable conformité » concerne quant à lui 23 % des personnes interrogées et les postes à responsabilités de DPO et de RCCI (Responsable de la conformité et du contrôle interne) concernent respectivement 7 % et 9 % du marché.

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous.
ou découvrez notre offre spéciale d'abonnement

Deux cabinets sur la cession de CGRM

- 447 vues

Soucieux de se recentrer sur son cœur de métier, Gras Savoye Willis Towers Watson est en négociations exclusives avec SPVie Assurances...

Création du cabinet Nexa Avocats

- 529 vues

Anne-Lise Chagneau et Mallory Labarrière fondent Nexa Avocats, une boutique de droit fiscal qui opère la jonction entre la fiscalité...

DAYONE DAY ONE

Le Covid, nouveau risque juridique

- 482 vues

Le cabinet de conseil Day One vient de publier son Baromètre 2020 des risques juridiques des sociétés du CAC 40, qui synthétise...

Pierre Gide, une vie d’avocat

- 429 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne