Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

CNB : le nouveau bureau dans les starting-blocks

Par Laurence Garnerie

Image
Les membres du nouveau bureau du CNB lors de ses vœux à la presse © Miren Lartigue

Ce mardi 27 janvier, le nouveau bureau du Conseil national des barreaux, désigné lors de l'assemblée générale du 16 janvier dernier, a présenté ses vœux à la presse. Le nouveau président, Pascal Eydoux, a tenu à cette occasion à réaffirmer que le CNB était l'institution représentative de la profession d'avocat. "J'entends qu'une seule voix se manifeste et c'est celle du Conseil national des barreaux", a-t-il déclaré.

Non au legal privilege
Concernant le projet de loi pour la croissance et l'activité, Pascal Eydoux a admis que le texte allait obliger la profession à repenser sa territorialité en raison de la réforme de la postulation, ainsi que sa façon de travailler avec les notaires et les experts-comptables, du fait des mesures en faveur de l'interprofessionnalité. Interrogé sur la suppression de l'avocat en entreprise du texte et sur la probabilité que les juristes demandent maintenant à être dotés du legal privilege et d'un statut autonome, le président, tout comme deux de ses vices-présidents, Jean-Bernard Thomas et Laurent Martinet, a affirmé que la profession d'avocat s'opposerait  à l'émergence d'une nouvelle profession concurrente.

Plateforme numérique
Pascal Eydoux a par ailleurs annoncé que le CNB allait créer une plateforme numérique pour permettre aux avocats, où qu'ils soient sur le territoire, de délivrer des consultations juridiques. But affiché : concurrencer les sites internet comme demanderjustice.com. "Nos concitoyens veulent le meilleur service au moindre coût, ce qui donne lieu à la création de plateformes qui concurrencent la profession d'avocat. Nous avons deux solutions : nous plaindre ou investir ce marché".

Le retour du CRÉA
Enfin, parmi les nouveautés de cette mandature, le président a indiqué que le Centre de recherches et d'études des avocats (CRÉA), qui avait connu de beaux jours sous la direction du professeur Christophe Jamin sous la présidence de Thierry Wickers, allait être réactivé.

L.G.

Deyla Partners accueille Olivier Laffitte

- 487 vues

Deyla Partners annonce l’arrivée d’Olivier Laffitte, spécialiste du droit public des affaires, de la construction et de l’environnement.

Le cabinet Racine condamné en appel

- 581 vues

Un arrêt de la cour d’appel de Paris a condamné le cabinet Racine à payer la somme de 100 000 € à l’un de ses...

Médiation franco-allemande

- 489 vues

La chambre franco-allemande de commerce et d’industrie se dote d’un centre de médiation spécialisé dans la résolution...

Avosial

- 484 vues

Lors de la séance du 6 octobre 2021, le bureau du syndicat d’avocats d’entreprises en droit social Avosial a élu, pour un mandat...

Conférence annuelle de l’AFA

- 502 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Le private equity a le vent en poupe

- 544 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

The future of work

- 585 vues

Herbert Smith Freehills vient de publier la deuxième édition de son étude The future of work, qui traite notamment de l’impact...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne