Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Cabinet Betto : phase II

Paru dans La Lettre des Juristes d'Affaires n°1414 du 30 septembre 2019

C’est la fin de ce qui avait été une belle aventure, mais surtout le début d’une nouvelle. Betto Seraglini n’est plus. Place désormais à Betto Perben Pradel Filhol !

Les départs successifs des associés fondateurs du cabinet en 2013 se sont enchaînés en quelques mois. D’abord Thierry Tomasi parti chez Herbert Smith Freehills, puis Gaëlle Le Quillec, Julien Fouret chez Eversheds et, enfin, Christophe Seraglini chez Freshfields.

Place désormais à Betto Perben Pradel Filhol donc. « Ce nom témoigne d’une position transverse de notre équipe qui intervient à 360 degrés en dispute resolution », justifie Gaëlle Filhol, qui est nommée managing partner de la structure. Hors de question de parler d’un renouveau ou d’une reconstruction. Il s’agirait de la poursuite d’un plan prévu de longue date. Car si l’arbitrage international est historiquement le cœur de l’activité de l’équipe, au fur et à mesure des années, d’autres contentieux s’y sont ajoutés comme ceux où est en cause la stratégie de l’entreprise par ses enjeux financiers légaux ou de réputation. D’abord avec l’arrivée de Dominique Perben en février 2017, qui intervient sur des litiges internationaux en lien avec la stratégie des États, ainsi qu’en médiation. Puis avec celle de Martin Pradel, il y a un an, pour développer le droit pénal des affaires internationales. « C’est sans doute lors de cette arrivée que les crispations sont nées au sein du cabinet Betto Seraglini, témoigne Jean-Georges Betto. Nous n’avions pas tous la même envie, le même objectif pour passer à la phase II de notre projet ». Pour finir, l’orientation choisie n’a pas emporté toutes les convictions. La rupture, inévitable, a même traîné en longueur puisque, selon les bruits du marché, Jean-Georges Betto et une partie de l’équipe avaient, dans un premier temps, choisi de discuter rapprochement avec un beau cabinet français de l’avenue de Messine.

Mais le concept de boutique d’arbitrage international et de grands contentieux a été privilégié. Et il a de beaux jours devant lui, à en croire les clients. « Le traitement des problématiques pénales est en forte croissance au sein de l’arbitrage international. Il n’est pas rare d’avoir recours à un argumentaire d’ordre public pour remettre en cause une clause d’un contrat international », explique Martin Pradel. Or sur des sujets aussi stratégiques, souvent gérés par la direction juridique avec la direction générale, les clients souhaitent un accès direct et rapide à un spécialiste. Chez Betto Perben Pradel Filhol -qu’on appellera cabinet Betto pour ne pas torturer les dyslexiques – le ratio entre associés et collaborateurs est quasiment de 1 pour 1. Jean-Georges Betto, Dominique Perben, Martin Pradel, Gaëlle Filhol et Alexandre Reynaud – ce dernier étant tout juste coopté au rang d’associé – parlent de « cohérence », de « continuité », de « collectif ». L’ancien garde des Sceaux n’a pas évoqué « le changement dans la continuité », mais il aurait pu.

Création du cabinet Nexa Avocats

- 497 vues

Anne-Lise Chagneau et Mallory Labarrière fondent Nexa Avocats, une boutique de droit fiscal qui opère la jonction entre la fiscalité...

DAYONE DAY ONE

Le Covid, nouveau risque juridique

- 470 vues

Le cabinet de conseil Day One vient de publier son Baromètre 2020 des risques juridiques des sociétés du CAC 40, qui synthétise...

Deux cabinets sur la cession de CGRM

- 438 vues

Soucieux de se recentrer sur son cœur de métier, Gras Savoye Willis Towers Watson est en négociations exclusives avec SPVie Assurances...

Création du cabinet Nexa Avocats

- 497 vues

Anne-Lise Chagneau et Mallory Labarrière fondent Nexa Avocats, une boutique de droit fiscal qui opère la jonction entre la fiscalité...

Création du cabinet Ollyns

- 711 vues

Le cabinet Ollyns ouvre ses portes à Paris, au 29, rue Fortuny, dans le dix-septième arrondissement.

DAYONE DAY ONE

Le Covid, nouveau risque juridique

- 470 vues

Le cabinet de conseil Day One vient de publier son Baromètre 2020 des risques juridiques des sociétés du CAC 40, qui synthétise...

Pierre Gide, une vie d’avocat

- 425 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne