Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Appel à contributions pour créer un lieu dédié à l’économie numérique du droit à Paris

Par Miren Lartigue

Une campagne d’appel public à contributions est lancée pour la création d’une structure dédiée au développement de l’économie numérique du droit à Paris. Baptisée Legal Innovation Paris (ou LIP), elle pourrait voir le jour début 2017. Explications avec Thomas Saint-Aubin, professeur de droit et chercheur, et un des porteurs du projet.

Quel est l’objectif de ce projet et à quels types de besoins entend-il répondre ?
Thomas Saint-Aubin : L’objectif vise à se doter d’un lieu physique, à Paris, pour réunir les acteurs de l’économie numérique du droit et accompagner leurs projets. Il entend répondre aux besoins que nous avons recensés auprès de ces acteurs, à savoir : créer un incubateur pour les projets de la LegalTech, disposer d’un lieu dédié à la formation numérique des juristes de demain, et proposer une permanence juridique pour les entrepreneurs du numérique. Bien entendu, ces services peuvent être amenés à évoluer en fonction des besoins exprimés. Et si l’expérience est concluante à Paris, elle pourrait tout à fait être reproduite ailleurs.

Par qui est porté ce projet aujourd’hui et comment comptez-vous le faire vivre demain ?
T.S.-A. : Différentes personnes physiques et morales sont d’ores et déjà impliquées dans ce projet. Parmi elles figurent notamment l’étude notariale Prud’homme et Baum, les sociétés Leganov, Voxcity, Be coworking, Le caab, Legal e-services, Secib… La campagne d’appel public à contributions que nous lançons jusqu’à fin novembre via le site legal-innovation.paris va nous permettre de tester ce projet, de savoir s’il répond bien à un besoin. Nous recenserons et sélectionnerons tous les apports ainsi réunis début décembre, et nous serons alors en mesure de prendre une décision. Si la participation est au rendez-vous, le projet pourra être lancé dès début 2017 – nous avons déjà identifié trois lieux adéquats, de différentes superficies en fonction du nombre de personnes intéressées. Sinon, il sera décalé dans le temps.


En savoir plus : le site http://legal-innovation.paris/


Témoignage
Deux questions à Alexis Deborde, fondateur de Leganov,
agence spécialisée dans la stratégie digitale pour les professionnels du droit, partenaire du projet Legal Innovation Paris (LIP).
Pourquoi avoir choisi de vous associer à cette initiative ?
Alexis Deborde : Cela tient à la grande symétrie qui existe entre le projet LIP et nos propres activités. L’objectif de ce lieu qui vise à rassembler les différents acteurs du droit pour créer des synergies est une des missions de Leganov. Et la formation des juristes au monde du numérique et l’accompagnement des LegalTech sur ce marché sont également nos cœurs de métier. Il ne manquait plus qu’une unité de lieu : or, c’est très exactement ce que le projet LIP se propose de créer.
De quelle manière allez-vous contribuer au projet dans l’immédiat ?
A.D. : Nous allons mettre notre notoriété et notre expertise en marketing au service la campagne de crowfunding. Leganov est au carrefour de la Legal Tech et des acteurs traditionnels du marché que sont les professions réglementées du droit, et nous sommes donc très bien placés pour solliciter des acteurs qui peuvent apporter des contributions à ce projet.

Le cabinet Racine condamné en appel

- 497 vues

Un arrêt de la cour d’appel de Paris a condamné le cabinet Racine à payer la somme de 100 000 € à l’un de ses...

Deyla Partners accueille Olivier Laffitte

- 470 vues

Deyla Partners annonce l’arrivée d’Olivier Laffitte, spécialiste du droit public des affaires, de la construction et de l’environnement.

Deyla Partners accueille Olivier Laffitte

- 470 vues

Deyla Partners annonce l’arrivée d’Olivier Laffitte, spécialiste du droit public des affaires, de la construction et de l’environnement.

Ana Brandao rejoint BDO Avocats

- 479 vues

Ana Brandao, spécialisée en droit des sociétés, rejoint BDO Avocats, cabinet du 5e réseau mondial d’audit et de...

Veil Jourde promeut

- 515 vues

Caroline Gérault est promue counsel au sein du département contentieux de Veil Jourde.

Le cabinet Racine condamné en appel

- 497 vues

Un arrêt de la cour d’appel de Paris a condamné le cabinet Racine à payer la somme de 100 000 € à l’un de ses...

Médiation franco-allemande

- 471 vues

La chambre franco-allemande de commerce et d’industrie se dote d’un centre de médiation spécialisé dans la résolution...

Avosial

- 468 vues

Lors de la séance du 6 octobre 2021, le bureau du syndicat d’avocats d’entreprises en droit social Avosial a élu, pour un mandat...

Conférence annuelle de l’AFA

- 482 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Le private equity a le vent en poupe

- 522 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

The future of work

- 566 vues

Herbert Smith Freehills vient de publier la deuxième édition de son étude The future of work, qui traite notamment de l’impact...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne