Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Amendes internationales et ententes anticoncurrentielles : le calme avant la tempête ?

Par Laurence Garnerie

Le 3 juillet 2015, le cabinet d’avocats Allen & Overy a publié son étude intitulée « Mid-Year Global Cartel Enforcement Report » sur les amendes internationales infligées aux cartels.

Au niveau mondial, les autorités de concurrence ont infligé moins d’amendes au premier semestre 2015 que l’an dernier sur la même période (3 milliards de dollars contre 5,14 milliards de dollars en 2014). Malgré cette baisse du montant global des amendes début 2015, les associés d’Allen & Overy s’attendent à terme à une année record quant au niveau des amendes prononcées, plusieurs enquêtes complexes étant actuellement en cours au niveau international et national. Parmi elles : celle sur l’affaire Petrobras au Brésil portant sur la formation d’un cartel entre les entreprises du BTP brésiliennes et sur des actes de corruption pour l’attribution de marchés publics.

L’Europe en quête d’une harmonisation
Au niveau régional, les États-Unis restent les premiers "sanctionneurs", loin devant les autres pays. À eux seuls, ils ont en effet prononcé 2,7 milliards de dollars d'amendes au premier semestre, soit 85,6 % du total. Au niveau européen, la Commission, en revanche, n’a prononcé au premier semestre qu’une amende de 17 millions de dollars à l’encontre du courtier ICAP pour avoir facilité des cartels dans le secteur des produits de taux dérivés en yens. Cependant, Bruxelles a lancé de nouvelles enquêtes qui pourraient venir grossir le montant des amendes infligées, dont sa première enquête dans le domaine du commerce électronique. En outre, la Commission envisage de modifier la législation antitrust de l’Union européenne afin d'harmoniser l'approche des autorités de régulation des États membres en charge des enquêtes et sanctions en matière d'ententes.

Les personnes physiques dans le collimateur des autorités
Autre tendance ce semestre : la mise en cause de plus en plus fréquente par les autorités de concurrence de personnes physiques, parallèlement aux entreprises. Aux États-Unis, le ministère de la Justice (DoJ) a ainsi déjà condamné 56 personnes, tandis que six personnes ont été poursuivies dans le cadre d’une enquête sur le truquage d’appels d’offres au Brésil et que cinq hauts dirigeants en Corée du Sud et deux au Japon ont été condamnés à de la prison. À noter qu’en France, en revanche, c'est la sanction des entreprises qui reste prioritaire.


L.G.

 

Ollyns poursuit sa croissance

- 511 vues

Le cabinet Ollyns, fondé en septembre dernier par David Pitoun et Cyrille Garnier, annonce l’arrivée d’Anne-Laurence Faroux,...

Ydès renforce son social

- 448 vues

Ydès annonce l’arrivée, à Paris, d’Harold Berrier en qualité d’associé.

Campus AFJE

- 433 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Le recrutement juridique augmenté

- 478 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Prix du Livre Planète Social 2020

- 431 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne