Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

M&A : la France à la traîne de la reprise

Par Laurence Garnerie

Image
Les professionnels du M&A peuvent se frotter les mains. Selon l'étude « Global Transactions Forecast », réalisée par Oxford Economics et le cabinet d’avocats Baker & McKenzie et publiée le 29 juin dernier, l’activité des fusions-acquisitions devrait progresser de 25 % d'ici fin 2017 pour atteindre 3 400 milliards de dollars.

Les raisons de ce regain d'activité ? La croissance économique globale qui devrait afficher un taux moyen de 2,9 % sur les trois prochaines années ; des taux d’intérêt bas aux États-Unis, en Europe et au Japon ; un dollar fort de nature à encourager les investissements américains, notamment en Europe ; le prix bas du pétrole ; et d’importantes réformes structurelles attendues par exemple en Inde, au Nigéria ou au Mexique.

La France ne séduit plus
Si la France devrait bénéficier de la reprise dans le domaine des fusions-acquisitions dans les deux prochaines années, ce sera cependant de façon moins évidente que ses voisins européens. L'étude, qui se base sur l’analyse des transactions passées et la prise en compte de facteurs structurels et conjoncturels, prévoit en effet qu'en 2017, l’activité des fusions-acquisitions dans l'Hexagone s’élèvera à 90,4 milliards de dollars alors qu'elle atteindra 265,4 milliards et 119,3 milliards de dollars au Royaume-Uni et en Allemagne. En cause : le manque d'attractivité de la France. Selon l'indice défini par l'étude à partir de 10 facteurs économiques, financiers et réglementaires, cette dernière totalise en effet un score de 5,7, arrivant seulement au 16e rang des pays attractifs (consulter le classement), loin derrière le trio de tête formé par Hong-Kong (9,3), Singapour (8,9) et la Suisse (7,7). Ce qui explique qu'en volume, les opérations domestiques devraient représenter environ 75 % du nombre d’opérations en 2017, et ce alors que leur montant devrait être sensiblement le même que celui des opérations transfrontalières, soit 2 065 opérations domestiques pour un montant de 44,9 milliards de dollars et 559 opérations transfrontalières pour un montant de 45,5 milliards de dollars.

Reste que l'étude a été réalisée avant l'annonce du référendum grec et qu'outre la menace du Grexit, celle du Brexit pourrait également modifier ses prévisions.

L.G.

Deyla Partners accueille Olivier Laffitte

- 487 vues

Deyla Partners annonce l’arrivée d’Olivier Laffitte, spécialiste du droit public des affaires, de la construction et de l’environnement.

Le cabinet Racine condamné en appel

- 576 vues

Un arrêt de la cour d’appel de Paris a condamné le cabinet Racine à payer la somme de 100 000 € à l’un de ses...

Médiation franco-allemande

- 487 vues

La chambre franco-allemande de commerce et d’industrie se dote d’un centre de médiation spécialisé dans la résolution...

Avosial

- 484 vues

Lors de la séance du 6 octobre 2021, le bureau du syndicat d’avocats d’entreprises en droit social Avosial a élu, pour un mandat...

Conférence annuelle de l’AFA

- 502 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Le private equity a le vent en poupe

- 544 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

The future of work

- 585 vues

Herbert Smith Freehills vient de publier la deuxième édition de son étude The future of work, qui traite notamment de l’impact...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne