Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Loi renseignement : une forte défiance des Français selon un sondage CSA / barreau de Paris

Par LJA - LETTRE DES JURISTES D'AFFAIRES

Alors que la loi sur le renseignement, adoptée le 24 juin dernier par l’Assemblée nationale et le Sénat, fait actuellement débat, un sondage de l’Institut CSA sur la question de la protection de la vie privée, réalisé à la demande du barreau de Paris, révèle une forte défiance des Français vis-à-vis des moyens de surveillance.  En effet, 70% d’entre eux déplorent la dégradation du respect de leur vie privée.

« Une trahison de l’esprit du 11 janvier »
Une méconnaissance du contenu et des enjeux de la loi Renseignement : tel est le premier constat de cette enquête CSA. « 23 % des sondés déclarent ne jamais avoir entendu parler de la loi, tandis que seuls 14 % des Français connaissent précisément les domaines d’action concernés par la loi », précise l'étude. De plus, une majorité des sondés (55%) pensent, à tort, que cette loi sert à lutter contre le terrorisme. « Le débat sur la loi Renseignement s’est joué alors que l’opinion publique ignorait tout de son contenu », regrette Pierre-Olivier Sur, bâtonnier de Paris, dans un communiqué du barreau de Paris, « c’est une trahison de l’esprit du 11 janvier ».

« Des atteintes à la vie privée »
Que pensent les Français des moyens de surveillance mis à disposition des autorités publiques ? Selon l’enquête, ils considèrent ces outils comme des « atteintes à la vie privée ». 95 % d’entre eux sont défavorables à la pose de micros, 91 % au suivi des conversations sur téléphone/SMS ou sur Internet (89 %). À noter également qu’ils s’opposent formellement à la conservation des données personnelles sur Internet (83 %), à la surveillance des identifiants de connexion et du parcours de navigation (83%) ou encore des réseaux sociaux (77%).

« Un climat de suspicion »
D’après Pierre-Olivier Sur, cette loi créé « un climat de suspicion » : « le 11 janvier, nous étions tous Charlie, aujourd’hui nous sommes tous surveillés ». Conséquence : plus d’un français sur deux envisage de changer ses pratiques de conversation, de consultation d’Internet ou de déplacement.

À noter que le barreau de Paris, la French-American Bar Association (FABA) et le Conseil des barreaux européens (CCBE) ont déposé des mémoires devant le Conseil constitutionnel afin d'appuyer la saisine des parlementaires sur ce texte. La décision des sages est attendue d'ici le 25 juillet prochain.

 

Télécharger l'étude complète du CSA

Contrôle des concentrations

- 428 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Squair accueille deux associés

- 497 vues

Squair renforce sa pratique de droit social et de droit pénal des affaires, avec Benoît Dehaene et Bruno Welsch, en qualité d’associés.

Delsol Avocats coopte

- 466 vues

Delsol Avocats nomme Séverine Bravard et Manuel Wingert, associés.

Hogan Lovells promeut

- 605 vues

Hogan Lovells annonce l’arrivée de Pierre-Marie Boya, en qualité de counsel au sein de l’équipe Corporate / Private Equity.

Laurence Pinot-Lacan, DJ de Ramsay Santé

- 471 vues

Ramsay Santé annonce la nomination de Laurence Pinot-Lacan en qualité de directrice juridique groupe et secrétaire du conseil d’administration.

Delsol Avocats coopte

- 466 vues

Delsol Avocats nomme Séverine Bravard et Manuel Wingert, associés.

Squair accueille deux associés

- 497 vues

Squair renforce sa pratique de droit social et de droit pénal des affaires, avec Benoît Dehaene et Bruno Welsch, en qualité d’associés.

Hogan Lovells promeut

- 605 vues

Hogan Lovells annonce l’arrivée de Pierre-Marie Boya, en qualité de counsel au sein de l’équipe Corporate / Private Equity.

Laurence Pinot-Lacan, DJ de Ramsay Santé

- 471 vues

Ramsay Santé annonce la nomination de Laurence Pinot-Lacan en qualité de directrice juridique groupe et secrétaire du conseil d’administration.

Linklaters promeut 6 counsels

- 591 vues

Linklaters annonce la nomination de 6 counsels : Mehdi Boumedine, Julien Bourmaud-Danto et Thomas Pontacq en corporate/M&A, Eléonore Hannezo...

Scotto Partners promeut

- 557 vues

Charlotte Hazan est promue counsel au sein du cabinet Scotto Partners qu’elle a rejoint en 2018 et où elle évolue au sein du département...

Contrôle des concentrations

- 428 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Rapport 2020 de l’AFA

- 443 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Criminalité financière en 2021

- 480 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Lutte contre les cartels

- 541 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

5e édition de la PAW

- 529 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Simon Client Management

- 592 vues

Le cabinet Simon Associés crée, avec Seraphin Legal, un dispositif innovant d’accès du client à l’information de...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne