Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Le MEDEF et la police judiciaire unis contre les escroqueries aux entreprises

Par Miren Lartigue

Image
Mireille Ballestrazzi, directrice centrale de la Police judiciaire, et Michel Guilbaud, directeur général du Medef ©MirenLartigue


Mireille Ballestrazzi, directrice centrale de la Police judiciaire, et Michel Guilbaud, directeur général du Medef, ont signé mardi 10 mars à Paris un partenariat visant à renforcer la lutte contre les fraudes et les escroqueries aux entreprises.

Objectif numéro un de ce partenariat, qui est le premier du genre entre la police judiciaire et une organisation patronale : la prévention et la lutte contre les faux ordres de virement (tels que les “fraudes au président”). « Il s’agit de la formalisation d’une démarche initiée en 2012, a expliqué Michel Guilbaud. Grâce à notre présence sur tout le territoire, nous voulons développer l’échange d’information entre les entreprises et la police judiciaire, ainsi que la prévention. »

D’après les données dont dispose la police, les faux ordres de virement auraient coûté plus de 350 millions d’euros aux entreprises françaises depuis 2010. Un montant probablement sous-estimé car certaines entreprises préfèrent ne pas déclarer la fraude pour éviter que cela ne s’ébruite. « Une cinquantaine d’escrocs, qui connaissent parfaitement le monde de l’entreprise, sont très actifs sur le territoire français, a précisé Mireille Ballestrazzi. Ce partenariat participe d’un dispositif plus global, qui s’appuie sur la coopération internationale. »

Ce pourrait également être le premier pas vers une collaboration plus étroite afin de lutter contre d’autres délits : « Il y a une volonté très forte de la part de la direction de la cybercriminalité de développer rapidement un dispositif similaire », a ajouté la directrice centrale de la Police judiciaire.

M.L.

 

Création d’Emeriane Avocats

- 445 vues

Juliane Dessard Jacques et Eole Rapone annoncent la création d’Emeriane Avocats, dédié au droit des sociétés et...

Création d’Emeriane Avocats

- 445 vues

Juliane Dessard Jacques et Eole Rapone annoncent la création d’Emeriane Avocats, dédié au droit des sociétés et...

Ouverture de bureau Brandeis Paris

- 604 vues

Le cabinet d’avocats bureau Brandeis ouvre ses portes à Paris. Il se compose de quatre associés, Marc Barennes, Sarah Subrémon,...

Forum anti-corruption de l’OCDE

- 422 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Shake the Law, 2e édition

- 480 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Concentrations en 2020

- 449 vues

Dechert publie DAMITT (Dechert Antitrust Merger Investigation Timing Tracker), un rapport sur les tendances du contrôle des concentrations par les...

LCB/FT : un nouvel outil

- 489 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne