Accès Rapide
S'identifier

Le marché des cabinets en pleine mutation

Après un millésime 2017 un peu décevant, puis un cru 2018 « historique » à tous points de vue (Cf. LJA n° 1386), l’année 2019 a révélé « une explosion des mouvements », selon les propres termes du baromètre Day One qui vient d’être publié.

Ce sont en effet 340 mouvements qui ont été recensés par les équipes de Jérôme Rusak, associé du cabinet. Un nombre en croissance de 33 % par rapport à 2018. « Plus qu’un record, nous assistons à une véritable mutation du marché des cabinets d’avocats d’affaires en France qui semble clairement être entré dans une nouvelle ère d’un point de vue structurel », insiste ce dernier. Il en veut pour preuve le nombre de cabinets concernés par l’arrivée d’au moins 1 associé, qui a crû à 167 durant les douze derniers mois, contre 134 l’année précédente. Parmi ces 167, 125 structures sont françaises. Les enquêteurs expliquent ce nombre par la multiplication des rapprochements de cabinets et des scissions d’équipes permettant de donner naissance à de nouvelles maisons. On pense par exemple à la création de Factorhy Avocats par d’anciens de Fromont Briens (Cf. LJA n° 1417), au rapprochement d’Axten et de Lamartine après le départ d’une partie des équipes pour fonder Apollo, à la fusion de Staub et de DS Avocats (Cf. LJA n° 1416)… Le marché hexagonal se réorganise, sans aucun doute. Mais il s’agit surtout d’une multitude de petites et moyennes structures qui voient le jour. Toujours pas de grande marque française à visée internationale. Seule l’initiative d’Asafo & Co, monté par l’équipe de Pascal Agboybor, semble se démarquer par-delà la France. La structure, initialement créée à Paris en mai 2019, a une visée panafricaine (Cf. LJA n° 1412). Et il se murmure même que les frontières du continent n’auraient plus de limite…

Durant les douze derniers mois, 115 mouvements d’associés se sont opérés vers des nouveaux cabinets créés en 2018 ou 2019, soit 35 % des mouvements (contre 29 % en 2018). Ce sont surtout les femmes qui sont tentées par l’aventure entrepreneuriale (39 % de leurs mouvements), démontrant ainsi leur appétence à relever de nouveaux challenges. Car ce ne sont pas les offres qui manquent pour elles. Si dans les cabinets français, le taux de féminisation des recrutements d’associés est stable par rapport à 2018 à environ 43 %, l’étude révèle que même les firmes américaines ouvrent de plus en plus leur partnership à des associées. « Les cabinets américains atteignent quasiment la parité avec 20 arrivées d’hommes pour 18 arrivées de femmes », est-il en effet indiqué pour 2019. Et poursuivant son analyse, Jérôme Rusak d’avancer : « Sur la base d’une équation linéaire issue des données quantitatives collectées depuis 2006, nous pensons que l’équilibre hommes/femmes dans les mouvements d’associés pourrait s’opérer en 2028». 

Pour accéder à l’intégralité du baromètre : https://www.dayone-consulting.com/fr-actualites-paris/avocats-barometre-2019-des-mouvements-dassocies/

Les deals de la semaine - n°1453

- 409 vues

Chaque semaine dans la Lettre des Juristes d’Affaires, découvrez les principales opérations de la semaine sur lesquelles sont intervenus...

Le Cercle Montesquieu rejoint l’ECLA

- 450 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Voter aux AG avec la blockchain

- 453 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne