Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Directeurs juridiques : que serez-vous demain ?

Paru dans La Lettre des Juristes d'Affaires n°1398 du 27 mai 2019

Qui sont les directeurs juridiques d’aujourd’hui ? Quelles sont leurs compétences ? Quelles évolutions professionnelles sont-ils en droit d’attendre ? Quels sont leurs atouts et leurs points faibles lors des recrutements ? C’est à toutes ces questions que répond l’étude, d’une remarquable finesse, menée par Oasys Consultants en partenariat avec le Cercle Montesquieu et l’AFJE.

L’originalité de la démarche réside dans le regard croisé des directeurs juridiques (DJ) et des recruteurs qui ont tour à tour répondu aux 47 questions posées. 221 réponses ont au total été récoltées. Cette double analyse permet de tirer les enseignements les plus précis et utiles sur le profil des DJ en exercice et sur leur avenir.

Qui sont les directeurs juridiques ?

On devient majoritairement directeur juridique entre 35 et 45 ans. Avant, c’est difficile car la fonction impose un certain degré d’expérience et de maturité, sans oublier une formation relativement longue. 40 % des DJ ont en effet suivi une double formation, composée d’un diplôme de droit de niveau bac +4 ainsi que d’une école de commerce, de Science Po, ou complétée par des études juridiques à l’étranger.

Quasiment tous les DJ en exercice (98 %) ont plus de 10 ans d’expérience et 52 % ont plus de vingt ans. Pour autant, les recruteurs révèlent privilégier la tranche d’âge 40-45 ans (61 %). Après il serait plus difficile d’accéder au poste. Seuls 7 % sont devenus DJ après 45 ans. « Le poste requiert une certaine posture et d’avoir acquis des soft skills indispensables comme la capacité de communication, de management et de leadership. On s’attend à ce qu’à mi-carrière, ces qualités se soient déjà révélées », explique Claude Mulsant, associée, coach et directrice de la pratique juridique d’Oasys Consultants, cabinet spécialisé dans l’accompagnement des transitions de carrière et managériales.

L’expérience du Barreau pourrait-elle justifier une arrivée « tardive » en entreprise ? Contrairement aux idées reçues, l’étude démontre qu’une telle « passerelle » n’est pas si fréquente au niveau des postes de direction. Seuls 25 % des DJ ont eu une expérience professionnelle dans un barreau et 13 % sont devenus DJ directement après avoir posé leur robe. « C’est souvent présenté comme une garantie de rigueur et de capacité de travail, indique l’étude. Mais outre des attentes en termes de rémunération parfois trop élevées, les recruteurs craignent leur méconnaissance de l’entreprise et une difficulté à en intégrer rapidement les codes ». Ce sont les parcours de juristes généralistes qui sont privilégiés par les recruteurs, notamment ceux avec une première expérience en management.

Déjà abonné(e) ? Identifiez-vous.
ou découvrez notre offre spéciale d'abonnement

Création du cabinet Ollyns

- 522 vues

Le cabinet Ollyns ouvre ses portes à Paris, au 29, rue Fortuny, dans le dix-septième arrondissement.

Création du cabinet Ollyns

- 522 vues

Le cabinet Ollyns ouvre ses portes à Paris, au 29, rue Fortuny, dans le dix-septième arrondissement.

Pierre Gide, une vie d’avocat

- 419 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

L'agenda de la semaine - n°1454/1455

- 429 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne