Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

L’anniversaire, let’s celebrate ! (Part 2)

Par Justine Cabau - Avocom

La première partie de cette fiche (cf 20 nov. 2009) était consacrée aux (bonnes) raisons de célébrer un anniversaire, rentrons désormais dans le vif du sujet : le détail des festivités…
Cet événement est avant tout festif bien qu’il soit une formidable occasion de réfléchir sur la communication de la structure.

Les ingrédients d’une célébration réussie : des supports festifs !

Sur le fond, les messages clés du cabinet seront réitérés en plusieurs temps et de manière différente.
Ainsi, les supports d’invitation devront tous véhiculer les messages clés et valeurs de l’entreprise. De même le choix du lieu et des éventuelles « animations » devra être fait en parfaite cohérence avec l’image que la structure veut donner.

Sur la forme, comme nous le rappelions dans la première partie de cette fiche, l’anniversaire peut être l’occasion au sein d’un cabinet de se pencher sur son identité visuelle.
Ainsi, pourquoi ne pas envisager un petit « lifting » du logo qui marquerait la volonté « d’évolution dans la continuité » et symboliserait l’étape franchie ? Parallèlement, la création d’un logo anniversaire est également une idée à soumettre.
Le carton d’invitation aux festivités est ensuite le premier support porteur des messages clés de l’anniversaire. Il doit donc refléter l’envie de partager cette célébration avec ceux qui ont contribué à bâtir le cabinet (associés / collaborateurs / clients / fournisseurs / famille / amis…). Outre les informations purement circonstancielles, cette invitation doit délivrer un message de longévité en compilant éventuellement  les « faits notables » qui ont construit l’histoire du cabinet mais également de dynamisme en ouvrant une porte vers l’avenir. Revenir ensemble sur les étapes clés du cabinet c’est remercier tous ceux qui y ont joué un rôle, c’est aussi cultiver l’esprit d’équipe et fidéliser les collaborateurs notamment.
Un mail HTML « Save the date » pourra en outre être envoyé afin de s’assurer de la présence du plus grand nombre le jour J et, notamment des « VIP », très sollicités.
Célébrer un anniversaire, c’est témoigner de  la volonté de laisser une trace. Celle-ci pourra s’incarner dans la remise d’un petit cadeau « souvenir ». Le choix de ce cadeau, même symbolique est essentiel, un « goodies » quelconque ne nous parait pas opportun. Le cadeau  vient en effet  remercier les présents et doit refléter le soin mis à le concevoir. L’imagination et le goût doivent ici prévaloir ! On notera cependant que les cadeaux « gourmands »  sont finalement ceux qui remportent souvent le plus de suffrages.

Le décor est planté

Le lieu de la fête doit ensuite être choisi au regard de plusieurs critères. Il faut viser : central et simple d’accès ! Si toutefois un espace excentré était choisi pour son caractère exceptionnel ou symbolique, il serait essentiel d’en faciliter l’accès aux invités (navettes régulières, taxis…). Il convient aussi de veiller à la circulation entre les différents espaces de réception, ceux-ci doivent permettre aux invités et hôtes de se rencontrer facilement, d’avoir accès aux différentes animations etc.… Attention aux goulets d’étranglements !
L’espace choisi sera autant que faire se peut « personnalisé », bouquets aux couleurs du cabinet à tout le moins ou décorations plus sophistiquées en lien avec l’activité ou l’image de celui-ci par exemple. Les éventuelles animations sont prévues pour  rassembler et présenter un intérêt pour le plus grand nombre. L’imagination est ici au pouvoir afin de marquer les esprits, en restant haut de gamme et sans empêcher rencontres et échanges !
Enfin, l’anniversaire est avant tout l’occasion de faire la fête ensemble. Associés, collaborateurs et staff partageront un moment important, inédit et fédérateur de la vie du cabinet.
Attention toutefois à ne pas en faire une « private party », chaque membre du cabinet est hôte ce soir là et doit se sentir responsable du bien-être des invités et du succès de la fête.
Let’s celebrate !

 

Deyla Partners accueille Olivier Laffitte

- 487 vues

Deyla Partners annonce l’arrivée d’Olivier Laffitte, spécialiste du droit public des affaires, de la construction et de l’environnement.

Le cabinet Racine condamné en appel

- 576 vues

Un arrêt de la cour d’appel de Paris a condamné le cabinet Racine à payer la somme de 100 000 € à l’un de ses...

Médiation franco-allemande

- 487 vues

La chambre franco-allemande de commerce et d’industrie se dote d’un centre de médiation spécialisé dans la résolution...

Avosial

- 484 vues

Lors de la séance du 6 octobre 2021, le bureau du syndicat d’avocats d’entreprises en droit social Avosial a élu, pour un mandat...

Conférence annuelle de l’AFA

- 502 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Le private equity a le vent en poupe

- 544 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

The future of work

- 585 vues

Herbert Smith Freehills vient de publier la deuxième édition de son étude The future of work, qui traite notamment de l’impact...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne