Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Professions juridiques réglementées : l'Autorité de la concurrence a rendu son avis

Par Laurence Garnerie

Le 13 janvier, l'Autorité de la concurrence a rendu son "avis relatif aux questions de concurrence concernant certaines professions juridiques réglementées" . Une question dont elle avait été saisie, le 3 juin dernier, par Arnaud Montebourg, alors ministre de l'Économie, et qui s'inscrit dans le cadre de la réforme de ces professions, actuellement menée par le gouvernement. L'avis se veut ainsi "une contribution utile pour le débat parlementaire qui s'ouvre bientôt" sur le projet de loi pour la croissance et l'activité.

Dans ce texte, l'Autorité analyse plusieurs éléments découlant du statut d'officier public et ministériel des commissaires-priseurs judiciaires, notaires, huissiers de justice, et greffiers des tribunaux de commerce, ainsi que de celui d'administrateur et mandataire judiciaires : périmètre de leur monopole, modalités d’installation, modalités d’exercice et tarifs. À la suite de cet examen, elle émet 80 propositions visant à moderniser et à ouvrir ces professions.

Authenticité volontaire

L'Autorité suggère tout d'abord d'instituer "une commission d’experts civilistes pour réduire le champ des actes obligatoirement authentiques", en tenant compte "des critères de gravité des effets de l’acte, du niveau de sécurité juridique adapté à la nature et à la portée de l’acte, et de la nécessité d’en confier l’élaboration à un délégataire de l’autorité publique" . Concernant le droit des affaires, elle préconise de ne plus rendre l'authenticité obligatoire pour les cessions d’exploitation agricole en cas de crédit transmission, la réitération de cessions de parts de sociétés à prépondérance immobilière et les cessions de créances.

Liberté d'installation

L'Autorité de la concurrence se déclare également favorable aux règles d'installation prévues dans les articles 14 à 17 du projet de loi Macron qui disposent que "toute personne répondant à des conditions de nationalité, d'aptitude, d'honorabilité, d'expérience et d'assurance est titularisée par le ministre de la justice" en qualité de notaire, huissier de justice ou commissaire-priseur judiciaire dans le lieu d'établissement de son choix, à moins que l'implantation d'offices supplémentaires dans ce dernier soit "de nature à porter atteinte à la continuité de l'exploitation des offices existants ou à compromettre la qualité du service rendu".

Ouverture du capital des SEL

Afin de favoriser l'interprofessionnalité, l'Autorité propose une ouverture totale du capital des sociétés d'exercice libéral aux professions libérales juridiques et judiciaires. Elle se prononce aussi pour une ouverture des SEL aux professions non juridiques en permettant, dans un premier temps, aux experts-comptables de détenir 49 % du capital et un tiers des droits de vote.

Dé-tarifer certaines activités

Enfin, concernant les tarifs de ces professions, elle préconise, entre autres, que les principes de leur détermination soient redéfinis par des décrets "portés conjointement par le garde des Sceaux et le ministre chargé de l’Économie" , après avis de sa part. Elle suggère que ces tarifs soient obligatoirement publiés sur le site internet des différents professionnels selon un canevas et un champ arrêtés par la Chancellerie. À noter qu'elle propose également de dé-tarifer les activités des notaires soumises à concurrence, comme la négociation immobilière.

L.G.

 

Création d’Emeriane Avocats

- 462 vues

Juliane Dessard Jacques et Eole Rapone annoncent la création d’Emeriane Avocats, dédié au droit des sociétés et...

Création d’Emeriane Avocats

- 462 vues

Juliane Dessard Jacques et Eole Rapone annoncent la création d’Emeriane Avocats, dédié au droit des sociétés et...

Ouverture de bureau Brandeis Paris

- 612 vues

Le cabinet d’avocats bureau Brandeis ouvre ses portes à Paris. Il se compose de quatre associés, Marc Barennes, Sarah Subrémon,...

Forum anti-corruption de l’OCDE

- 424 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Shake the Law, 2e édition

- 482 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Concentrations en 2020

- 455 vues

Dechert publie DAMITT (Dechert Antitrust Merger Investigation Timing Tracker), un rapport sur les tendances du contrôle des concentrations par les...

LCB/FT : un nouvel outil

- 493 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne