Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Lancement de la plateforme européenne de règlement des litiges pour les biens et services achetés en ligne

Par Miren Lartigue

Prévue par le règlement 524/2013/UE et annoncée dès janvier par la Commission européenne, la nouvelle plateforme internet de règlement en ligne des litiges de consommation est désormais opérationnelle.

Elle vise le règlement extrajudiciaire des différends, tant domestiques que transfrontaliers, concernant les achats de biens ou de services réalisés sur Internet. Elle permet aux consommateurs et aux commerçants de déposer une plainte en ligne et de la transmettre, en accord avec la partie adverse, à l’organisme de règlement des litiges compétent (et habilité par les autorités nationales).

Pour l’instant, seuls sept organismes de règlement des litiges sont recensés pour la France : le médiateur de l'assurance, celui de l’AMF, de l'eau, de l’énergie, des communications électroniques, du commerce coopératif et associé, et du tourisme et voyage. Une liste qui correspond à celle (provisoire) qui figure actuellement sur le portail de la médiation de la consommation lancé la semaine dernière par le ministère de l’Économie et des finances.

Pour mémoire, le nouvel article L.152-1 du Code de la consommation prévoit le droit pour tout consommateur de recourir gratuitement à un médiateur de la consommation en vue de la résolution amiable d’un litige qui l’oppose à un professionnel. Ce dispositif est applicable à la profession d’avocat depuis le 1er janvier 2016 : l’avocat doit offrir gratuitement à ses clients la possibilité de recourir à un dispositif de médiation.

Validée par le Conseil national des barreaux en janvier, la candidature de Jérôme Hercé (ancien bâtonnier de Rouen) à la fonction de médiateur national de la consommation de la profession d’avocat doit être confirmée par la Commission d’évaluation et de contrôle de la médiation.

Accéder à la plateforme européenne : ici

M.L.

Deyla Partners accueille Olivier Laffitte

- 485 vues

Deyla Partners annonce l’arrivée d’Olivier Laffitte, spécialiste du droit public des affaires, de la construction et de l’environnement.

Le cabinet Racine condamné en appel

- 574 vues

Un arrêt de la cour d’appel de Paris a condamné le cabinet Racine à payer la somme de 100 000 € à l’un de ses...

Médiation franco-allemande

- 485 vues

La chambre franco-allemande de commerce et d’industrie se dote d’un centre de médiation spécialisé dans la résolution...

Avosial

- 480 vues

Lors de la séance du 6 octobre 2021, le bureau du syndicat d’avocats d’entreprises en droit social Avosial a élu, pour un mandat...

Conférence annuelle de l’AFA

- 500 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Le private equity a le vent en poupe

- 538 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

The future of work

- 582 vues

Herbert Smith Freehills vient de publier la deuxième édition de son étude The future of work, qui traite notamment de l’impact...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne