Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

L’AFA dévoile les cabinets qui l’assisteront dans ses enquêtes

Paru dans La Lettre des Juristes d'Affaires n°1388 du 11 mars 2019

Les premiers contrôles de l’Agence française anti-corruption ont débuté en octobre 2017 avec un programme d’action ambitieux pour un nombre d’agents limités – une soixantaine seulement. Si les statistiques démontrent déjà l’efficacité de l’action mise en place, l’agence a néanmoins besoin de plus de ressources humaines pour mener son activité.

C’est pourquoi elle a lancé à la fin du mois de juillet 2018 un appel d’offre afin de recourir à des tiers, notamment à des avocats, pour l’assister dans ses contrôles. Le marché public ou privé est intitulé « prestations d’expertises pour le compte de l’agence française anti-corruption ».

Vaste programme. Il est divisé en 17 lots aux intitulés tout aussi larges. Les cabinets avaient la possibilité de soumettre des offres pour chacun d’entre eux. Nombre d’entre eux s’y sont attelés, mais le mécanisme retenu d’enchères électroniques a eu vite fait d’écarter les firmes traditionnelles dotées de département compliance sans aucun doute exemplaires, mais trop onéreux pour le budget serré de l’agence publique. Et comme souvent, les cabinets de Big, pour le moins compétitifs en termes d’honoraires, remportent l’essentiel des lots.

Le premier d’entre eux, intitulé « Expertise juridique de droit privé en France métropolitaine », a retenu six attributaires dont PWC Société d’Avocats, EY Société d’Avocats ainsi que Taj. S’y ajoutent les cabinets traditionnels GGV et Laurent Cohen Tanugui Avocat. La société d’intelligence stratégique Adit clôture la liste.

Le second lot consacré à la même expertise mais ciblée sur l’outre-mer consacre Taj, Adit et GGV.

Le troisième, ciblé cette fois-ci sur l’étranger, met à l’honneur Taj, Adit et EY Société d’Avocats. S’en suivent plusieurs lots écartant de fait les prestations d’avocats, comme celui sur la gestion comptable et financières des entités soumises aux règles de la comptabilité publique (n°13) ou encore celui sur la gestion et le paiement des prestations sociales (n°14).

Le lot intitulé « audit de conformité France métropolitaine » met en avant d’autres cabinets comme Grant Thornton, Alfred BPO (un cabinet de conseil et d’externalisation spécialisée en compliance), PWC, Deloitte, Good Corporation (cabinet d’évaluation et de certification en matière de RSE et d’éthique des affaires), mais aussi un groupement constitué de Risk & Co et du cabinet Bryan Cave.

Enfin, le douzième lot intitulé « urbanisme et maitrise d’ouvrage public » a été remporté par deux cabinets traditionnels : Bignon Lebray et CMS Francis Lefebvre Lyon Avocats.

Car c’est bien de là que viennent les principales critiques de cet appel d’offre : l’AFA confie la majorité de ses missions de compliance aux Big 4 avec les risques de conflit d’intérêts qui s’en suivent. On imagine déjà les titres d’articles dans la presse nationale : « La compliance française passe aux mains des Anglo-saxons »… 

A la dérive

- 705 vues

Sous le pseudonyme de Nicholas Beaulieu, le nom de son personnage principal, un avocat parisien souhaitant garder l’anonymat prétend caricaturer...

Sondage - Les cabinets après le Covid

- 565 vues

Après les confinements plus ou moins stricts et le démarrage de la campagne de vaccination, les cabinets d’avocats reprennent leur...

UGGC accueille Olivier Moriceau

- 589 vues

Olivier Moriceau rejoint UGGC Avocats en qualité d’associé responsable du département banque & finance.

Création de MG Avocats

- 542 vues

Martin Guérin crée MG Avocats, cabinet spécialisé en droit immobilier, avec une prédominance en droit de l’immobilier...

Bersay promeut Manuela Bitton

- 657 vues

Bersay renforce son département fiscal avec la nomination de Manuela Bitton en qualité de counsel.

Baker McKenzie promeut Romain Travade

- 605 vues

Baker McKenzie annonce la nomination de Romain Travade au sein de sa pratique concurrence et distribution en qualité de counsel.

A la dérive

- 705 vues

Sous le pseudonyme de Nicholas Beaulieu, le nom de son personnage principal, un avocat parisien souhaitant garder l’anonymat prétend caricaturer...

Un rapport sur le cloud bancaire

- 561 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Accompagner des étudiants en droit

- 556 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

5e édition du concours We Law You

- 584 vues

Les lauréats de la 5e édition de We Law You, concours destiné aux start-up organisé par le cabinet DS Avocats, en partenariat...

Prix Jean-François Prat

- 622 vues

À l’occasion du Prix Jean-François Prat 2021, qui sera remis le 30 septembre 2021, le fonds de dotation Bredin Prat pour l’art...

Université d’été de l’UIA

- 606 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Protection du secret des affaires

- 625 vues

Un rapport, intitulé « Open secrets ? Guarding value in the intangible economy », élaboré par CMS et réalisé...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne