Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Emmanuel Macron confirme l'éclatement de #Noé

Par Laurence Garnerie

Lors de ses vœux à la presse le 29 janvier 2016, Emmanuel Macron a cité plusieurs textes gouvernementaux qui devraient finalement accueillir les mesures initialement prévues dans son projet de loi #Noé, tout en se gardant de citer ce dernier.

"Nous devons continuer notre travail de modernisation de l'économie pour la rendre plus forte, plus efficace dans ce monde", a déclaré le ministre de l'Économie. "Les mesures relatives au droit du travail intégreront ainsi le projet de loi pour moderniser le droit du travail, le cadre de la négociation et les sécurités qui vont avec", porté par la ministre du Travail, Myriam El Khomri, a-t-il précisé.

"Dans les prochaines semaines, nous prendrons dans un texte de loi porté par Michel Sapin plusieurs mesures en faveur de l'innovation qui permettent soit des simplifications sectorielles, soit des procédures d'allègement des charges aux entreprises, soit des procédures qui permettent de réorienter l'épargne abondante de nos concitoyens" , en dirigeant "le financement obligataire vers le financement des entreprises et en particulier vers les entreprises les plus innovantes", a ajouté le ministre de l'Économie.

Enfin, la réforme du statut d'auto-entrepreneur sur laquelle travaille actuellement Martine Pinville, secrétaire d'État chargée du Commerce, devrait "faciliter la création de sa propre entreprise" et "redonner de la mobilité".

Emmanuel Macron n'a cependant pas précisé si de nouvelles mesures sur le numérique, également issues de #Noé, pourraient intégrer le projet de loi pour une République numérique lors de sa lecture au Sénat au printemps prochain.

L.G.

Dépositaires centraux de titres

- 410 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Dechert recrute Enikő Horváth

- 475 vues

Dechert annonce l’arrivée d’Enikő Horváth, associée nationale spécialisée en arbitrage et contentieux internationaux,...

Trois cabinets sur la reprise de Labelys

- 430 vues

Pour refinancer partiellement son endettement et poursuivre son essor, le créateur, concepteur et imprimeur d’étiquettes Labelys accueille...

Trois cabinets sur la reprise de Labelys

- 430 vues

Pour refinancer partiellement son endettement et poursuivre son essor, le créateur, concepteur et imprimeur d’étiquettes Labelys accueille...

Deux cabinets sur l’OBO d’ISP

- 438 vues

Constitué en 1984, l’institut de formation ISP conclut un OBO en invitant Socadif Capital Investissement à son bord.

Dechert recrute Enikő Horváth

- 475 vues

Dechert annonce l’arrivée d’Enikő Horváth, associée nationale spécialisée en arbitrage et contentieux internationaux,...

Dépositaires centraux de titres

- 410 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Quels changements en 2021 ?

- 442 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne