Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Avocats / Bercy : vers une réconciliation autour des repentis fiscaux ?

Par Laurence Garnerie


Les évadés fiscaux n'en finissent pas de rapatrier leurs avoirs.
Pour preuve, après avoir récolté 1,9 milliard d'euros en 2014, le Service de traitement des déclarations rectificatives (STDR), qui permet aux contribuables ayant dissimulé des comptes bancaires hors de l'Hexagone de régulariser leur situation, devrait récupérer 2,65 milliards d'euros sur 2015.

C'est ce qu'a annoncé le gouvernement dans un communiqué du 29 septembre. Et ce, avant de préciser que, pour l'an prochain, l'État tablait sur une recette de 2,4 milliards d'euros, inscrite dans le projet de loi de finances pour 2016 présenté ce matin. Une manne qui permettra, selon l'exécutif, de financer les baisses d'impôts prévues pour les plus modestes.

Contribution des avocats

Ce gain pour les caisses de l'État, l'Institut des avocats conseils fiscaux (IACF) l'attribue également à son action. "Sans la contribution de l’IACF et des avocats qui en sont membres, ce succès majeur dans la lutte contre la fraude fiscale n’aurait pu être obtenu" , assure ainsi l'association de fiscalistes dans un communiqué également daté du 29 septembre 2015. "Les avocats ont recommandé instamment aux contribuables qui venaient les consulter de régulariser leurs avoirs étrangers non déclarés" , poursuit l'institut, rappelant qu'il avait également "organisé en concertation avec l’administration plusieurs conférences pour permettre à ses membres d’apporter toute l’assistance requise aux contribuables concernés et mis son expertise technique au service de l’administration, lorsque cette dernière la sollicitait, pour clarifier les questions délicates soulevées par cette procédure complexe" .

Deux années pour régulariser

Pourquoi cette mise au point ? Pour tordre le cou à l'idée largement répandue par les pouvoirs publics, selon laquelle les conseils fiscaux favoriseraient la fraude de leurs clients. Bien décidé à démontrer l'intérêt des avocats fiscalistes pour Bercy, l’IACF  enfonce donc le clou en sommant les possesseurs de comptes non déclarés de faire amende honorable dans les plus brefs délais : "Il est non seulement du devoir mais de l’intérêt des retardataires de se manifester rapidement pour régulariser leur situation. En effet, l’entrée en vigueur en 2018 des échanges automatiques des informations bancaires entre les États, qui coïncidera avec la suppression des remises d’amendes et majorations de droits prévues par l’administration, ne leur laissera que peu de possibilités d’échapper à un redressement qui pourra alors dépasser le montant de leurs avoirs occultes et s’accompagnera vraisemblablement de poursuites pénales." À bon entendeur.


L.G.

 

Deyla Partners accueille Olivier Laffitte

- 483 vues

Deyla Partners annonce l’arrivée d’Olivier Laffitte, spécialiste du droit public des affaires, de la construction et de l’environnement.

Ana Brandao rejoint BDO Avocats

- 499 vues

Ana Brandao, spécialisée en droit des sociétés, rejoint BDO Avocats, cabinet du 5e réseau mondial d’audit et de...

Le cabinet Racine condamné en appel

- 566 vues

Un arrêt de la cour d’appel de Paris a condamné le cabinet Racine à payer la somme de 100 000 € à l’un de ses...

Médiation franco-allemande

- 483 vues

La chambre franco-allemande de commerce et d’industrie se dote d’un centre de médiation spécialisé dans la résolution...

Avosial

- 478 vues

Lors de la séance du 6 octobre 2021, le bureau du syndicat d’avocats d’entreprises en droit social Avosial a élu, pour un mandat...

Conférence annuelle de l’AFA

- 496 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Le private equity a le vent en poupe

- 536 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

The future of work

- 580 vues

Herbert Smith Freehills vient de publier la deuxième édition de son étude The future of work, qui traite notamment de l’impact...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne