Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Prix Opéra : cinq ans de communication

Par Laurence Garnerie

Image
Antoine Mercier et Fabienne Panneau, associés chez DLA, Piper, et Véronique Dehaye, business manager .

Décernés par des professionnels du secteur, le Prix Opéra de Juristes Associés récompense les meilleures actions de communication des cabinets d’avocats, en apportant un soutien à ceux qui travaillent à moderniser l’image de la profession.

Aucun livret d’opéra ne fait l’économie d’une pincée de drame et, lors de la remise des prix Opéra, lundi 20 juin au Musée Dapper, la tension est effectivement palpable. D’autant que le jury, aux dires de Caura Barszcz, co-fondatrice du prix avec Marie Bluzet, a été cette année « particulièrement exigeant ». Pour détendre l'atmosphère, le prix n’hésite pas à se faire comique, avec quelques vidéos bien senties qui parodient les « vraies fausses » postures de décideurs : un message destiné à rappeler qu’une stratégie de communication est une affaire sérieuse, « condition incontournable du développement d’un cabinet ».

Les flashs crépitent et la cérémonie de remise des prix (dont des fleurs en pot) se déroule en musique (cette année, c’est Herbie Hancock qui succède à Pharrell Williams). La cérémonie va durer moins d’une heure. Elle démarre par le prix « coup de cœur » attribué à Ganaëlle Soussens qui a lancé seule son cabinet en combinant habilement les partenariats de soutien et les réseaux sociaux pour un résultat plus que satisfaisant (une bonne visibilité, de bons apports d’affaires). Preuve que l’on peut toujours se lancer en solo en 2015, malgré le contexte difficile.

Une carte de vœux et 12 000 joueurs en ligne

Le Prix de la meilleure relation clients récompense cette année deux candidats. Le bureau parisien de Reed Smith pour ses salons littéraires qui, depuis 2012, permettent de rencontrer et de débattre avec des écrivains connus pour leur liberté d’esprit. Et le cabinet Ayache Salama, récompensé pour sa carte de vœux ludique et interactive : une déclinaison des « Monsieur Madame » du dessinateur Roger Hargreaves qui a généré l’inscription de quelques 12 000 joueurs en ligne qui ont bataillé pour rejoindre leur « Rescue Lawyer » en suivant un parcours semé d’embûches, sur fond de bruitages de « Pac man ». High tech, et surtout, très drôle.

Le deuxième prix, consacré aux cartes de vœux, récompense le cabinet Delhomme, spécialisé en droit pénal des affaires, qui propose un chemin judiciaire sous la forme d’un jeu de l’oie revisité par la graphiste Laure Nicolle, qui a coproduit le projet (et repartira avec la plante verte !). Le jeu, succession de cases judiciaires entre rose saumon et bleu nuit, est parsemé de petites citations qui ont particulièrement plu au jury (dont celle de Georges Bernanos, « ce n’est pas la règle qui nous garde, mais c’est nous qui gardons la règle »). Un Prix spécial du jury est attribué au cabinet Mazars pour une étude transversale pilotée par Muriel de Saint-Sauveur, qui interroge trois générations de femmes dans le monde sur leur position au travail, la gestion de leur vie privée… Document qui a déjà été largement diffusé et apprécié sur les réseaux sociaux, et qui scelle l’entrée des auditeurs mais aussi des cabinets d’experts-comptables dans un concours jusqu'ici réservé aux seuls avocats.

Applaudimètre

Aux alentours de 20 heures, c’est la surprise : le quatrième prix, qui récompense la meilleure « fausse pub » de cabinet, est départagé par la salle à l’applaudimètre. Le clip très caustique de « Maître Beauchâton », pastiche de gangsta rap à la sauce Tarantino, amuse le public. Qui lui préfère néanmoins le climat plus bucolique de « Guerellin », qui transforme la petite robe noire du célèbre couturier homophone en « petite robe noire à rabat blanc » : la rencontre romantique d’un avocat et d’une jeune mystérieuse femme qui se révèle « voleuse de données » en subtilisant discrètement le téléphone portable de sa victime.

Dernier coup de théâtre à l'Opéra

Enfin, c’est l’heure du premier prix. Il récompense le cabinet DLA Piper pour sa belle opération de communication qui a accompagné et dynamisé le transfert de ses différents bureaux « de l’autre côté du boulevard Haussmann » (à savoir, hors du 8e arrondissement…). Le déménagement a donné lieu à la création d’un petit guide pratique qui détaille la liste des "spots" du quartier (1), rebaptisé pour l’occasion NoHa (pour North Haussmann). Ou comment créer un esprit start-up au sein d’une des premières firmes internationales.

La soirée se poursuivra évidemment sur le mode de l’opéra bouffe, avec champagne et buffet délicat, spécialement conçu par Delphine Pique (Émotions culinaires). Dernier coup de théâtre : la disparition de la plante verte du cabinet DLA Piper, qui provoque un mini émoi… Notez que si les coupables veulent bien se dénoncer, ils bénéficieront de l’indulgence du tribunal.


Antoine Couder

Pour en savoir plus :
Le site du Prix Opéra http://www.prixopera.com/
La page Facebook du prix https://www.facebook.com/pages/Prix-Op%C3%A9ra/123741261030317?ref=hl

(1) Visitez les nouveaux locaux de DLA Piper dans LJA-Le Magazine n° 37, à paraître le 20 juillet 2015.

Les mouvements de la semaine - n°1478

- 477 vues

Chaque semaine dans la Lettre des Juristes d’Affaires, retrouvez les mouvements des acteurs qui font le droit des affaires. La rédaction vous...

LCB/FT : un nouvel outil

- 453 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne