Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

AGN Avocats plaide pour l'ouverture aux capitaux extérieurs

Par Miren Lartigue

Image
Auditionnés par la mission d’information sur les professions juridiques réglementées de l’Assemblée nationale le 4 novembre 2014, les associés de l’Agence des nouveaux avocats ont défendu devant les députés l’idée d’ouvrir le capital des cabinets d’avocats aux capitaux extérieurs.


Frédéric Moreas, l'un des deux associés fondateurs, a présenté le cabinet AGN Avocats créé en 2012, et qui compte aujourd’hui trois associés et deux collaborateurs installés à Paris et à Levallois, ainsi qu’un réseau de quatre cabinets exerçant sous la même enseigne en régions : « Une agence du droit, comme il existe des agences bancaires, avec une vitrine sur la rue et des prix affichés, pour rendre le droit plus accessible », a-t-il expliqué. Un modèle innovant qui a attiré « 400 clients dès la première année ». « Nous avons créé un réseau qui a vocation à grandir, mais aujourd’hui nous sommes bloqués dans notre développement parce que nous avons besoin de capitaux pour nous développer », a ajouté Frédéric Moreas.

Son associé Philippe Charles a alors plaidé pour l’ouverture minoritaire du capital des cabinets d’avocats aux capitaux extérieurs et l’adoption de structures de droit commun. Il a souligné le fait que les règles auxquelles sont confrontés leurs concurrents – experts-comptables, avocats étrangers – sont plus souples que celles des avocats français, et que ses associés et lui avaient adressé un courrier au président de l’Autorité de la concurrence pour « signaler cette restriction de concurrence ». Il a par ailleurs dénoncé « la frilosité des banques » en ce qui concerne le financement des structures d'exercice.

Le troisième associé, Jérôme Celie, a pour sa part défendu la suppression de la procédure d’autorisation préalable à l’implantation d’un bureau secondaire « qui nous semble désuète » et « qui pose problème parce que ce sont des avocats qui décident de l’installation ou non de leurs confrères » dans le ressort de leur barreau. Et de conclure : « Nous ne sommes pas des marchands de droit mais il y a un marché du droit et nous n’avons pas les moyens de l’investir. D’autres le feront à notre place. »

M.L.

Ollyns poursuit sa croissance

- 522 vues

Le cabinet Ollyns, fondé en septembre dernier par David Pitoun et Cyrille Garnier, annonce l’arrivée d’Anne-Laurence Faroux,...

Ydès renforce son social

- 452 vues

Ydès annonce l’arrivée, à Paris, d’Harold Berrier en qualité d’associé.

Campus AFJE

- 437 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Le recrutement juridique augmenté

- 480 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Prix du Livre Planète Social 2020

- 436 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne