Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Politique de concurrence & transformation numérique : le point de vue… de Frédéric Jenny

Par Guide du numérique

Politique de concurrence  &  transformation numérique : le point de vue… Frédéric Jenny, professeur d’économie à l’ESSEC et co-directeur du Centre Européen de Droit et d’Économie de l’ESSEC (CEDE), Président du Comité de la concurrence de l’OCDE

Suite à la première édition du Guide du Numérique 1 publié en 2017, le cabinet DLA Piper prolonge la réflexion sur l’évolution de la transformation digitale avec la publication de ce deuxième ouvrage. Cet article en est extrait.

Le numérique biaise le jeu de la concurrence en créant des marchés dans lesquels entreprises, indépendants et particuliers sont en capacité d’offrir des services similaires (UBER, BLABLACAR, AirBNB…) sans être cependant soucis aux mêmes règles. Comment peut-on restaurer une concurrence non biaisée ? Est ce souhaitable ?

Le numérique transforme la concurrence. Les plates-formes multi-faces permettent à des indépendants offreurs potentiels de service de satisfaire les demandes des consommateurs en dehors du cadre classique d’une entreprise hiérarchique. Le service ainsi offert, par le biais de la coopération, s’il n’est pas exactement le même que celui offert par les entreprises classiques est voisin et le concurrence.

Le cadre juridique qui s’applique aux plates-formes numériques et à la coopération entre leurs utilisateurs peut être différent de celui qui s’applique aux entreprises classiques (le droit du travail peut ne pas s’appliquer aux plates-formes) tant parce que l’organisation de l’activité n’est pas la même que parce que l’activité des entreprises classiques est soumise à des régulations sectorielles qui ne s’appliquent pas facilement à des plates-formes numériques ou à des indépendants mettant à disposition certains de leurs actifs.

Le cadre juridique doit être neutre entre les formes de production d’un même type de service tant pour faciliter une meilleure utilisation des ressources que pour promouvoir la concurrence et l’innovation. Il faut revoir le cadre juridique de l’activité économique trop étroitement centré sur la notion de société, éliminer les régulations sectorielles là où elles sont abusivement restrictives de concurrence et, ne gardant que celles qui ont une véritable rationalité économique, les rendre applicables aux différentes formes de production d’un service.

Comment appréhender de manière plus efficace les enjeux liés à la concentration dans le secteur du numérique ?

La concentration dans le numérique n’est pas néfaste si elle résulte d’une concurrence effective portant sur l’innovation et la productivité et si elle préserve la possibilité d’émergence de concurrents. Mais elle peut aussi résulter de pratiques ou de transactions anticoncurrentielles (l’absorption par une entreprise dominante de start-up afin d’empêcher l’éclosion de concurrents potentiels), d’effets de réseaux ou de taille qui donnent à certaines entreprises un avantage impossible à rattraper pour les concurrents (Amazon) ou, encore, d’un accès privilégié à des données personnelles permettant d’exploiter les consommateurs à leur insu ou de mettre en œuvre des stratégies d’exclusion de concurrents (Facebook ou Google). La vigilance s’impose car la domination du numérique peut se faire au détriment de l’efficacité économique et de l’innovation mais également avoir des effets délétères au-delà du strict domaine économique. Il faut adapter le droit de la concurrence à la spécificité du secteur numérique, par exemple en baissant les seuils de contrôle des concentrations externes ou en modifiant leur base, en se montrant plus vigilant sur les abus d’exploitation des consommateurs ou d’exclusion des concurrents par les entreprises dominantes, en développant des instruments appropriés pour les marchés ou les faces de marché sur lesquels les prix sont nuls. Mais limiter par principe la taille des entreprises du numérique pourrait porter atteinte à la diffusion d’innovation ou à l’efficacité économique.

Création de GMBAvocats

- 630 vues

Le groupe GMBA, cabinet de conseil, d’audit et d’expertise comptable, fiscale et sociale créé en 1989, s’associe à…

Lancement de Pinna Legal

- 685 vues

Andrea Pinna fonde le cabinet Pinna Legal, dédié au contentieux et à l’arbitrage international.

Julia Kalfon rejoint Squair

- 731 vues

Squair renforce son équipe contentieux, avec l’arrivée de Julia Kalfon comme associée.

Cassandre Porgès intègre Hogan

- 755 vues

Hogan Lovells renforce sa pratique bancaire et financement, avec l’arrivée de Cassandre Porgès en qualité d’associée.…

Squair s’implante à Aix-en-Provence

- 743 vues

Après l’ouverture de bureaux à Bordeaux, Nantes et Lyon (cf. LJA 1541), Squair renforce cette fois-ci sa présence dans le Sud-Est…

Fabrice Veverka rejoint Willkie Farr

- 940 vues

Quelle trajectoire de carrière pour Fabrice Veverka ! À 43 ans, l’avocat va rejoindre, dans les prochaines semaines, le cabinet Willkie…

L'agenda de la semaine - n°1525

- 3351 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté…

Naissance de la legaltech White Alert

- 3554 vues

Le cabinet Ayache propose un dispositif numérique de lancement d’alertes conforme à la loi Sapin 2, qui impose aux entreprises de…

Consultation publique de l’AMF

- 3482 vues

L’Autorité des marchés financiers a fait le constat d’une augmentation encore trop lente de la proportion des fonds d’investissement…

Fieldfisher x Euronext

- 3945 vues

Fieldfisher est partenaire d’Euronext dans le cadre du déploiement de la nouvelle édition de son programme FamilyShare, destiné…

Mémoires d’un avocat international

- 4070 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté…

Violations du RGPD

- 3580 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté…

Abandon du projet DataJust

- 3893 vues

Selon une information du site acteurspublics.fr, qui n’a pas encore été confirmée par la Chancellerie, le développement…

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne