Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Le secret d’une transition réussie : donner du temps au temps

Par William Cargill, Fondateur, Deinceps

Face à une crise d’une ampleur inédite, nombreux sont ceux qui vont être contraints de quitter leur emploi dans les mois / années à venir. Or, très peu sont préparés à aborder une transition professionnelle qui, en plus d’être subie, les frappe dans un contexte économique global singulier. Le temps de cette transition est vécu différemment par chacun, mais la plupart expérimente un rapport au temps singulier au cours d’une phase de transition.

Le temps, élément clé des phases de transition

Inconfortable, déstabilisante, la transition nous incite à vouloir en sortir au plus vite. Or, comme pour un deuil, le temps constitue cependant un élément clé indéniable des phases de transition. Le temps y est à la fois contrainte et opportunité, douleur et libération, frein et levier. Lorsque l’on prend conscience d’être dans une phase de transition, il y a souvent un certain temps que cette transition est en cours. Mais il aura fallu du temps pour le réaliser…
 
Il n’y a donc pas coïncidence entre le début de la phase de transition et sa conscientisation et ce laps de temps entre les deux moments varie très fortement en fonction des situations et des individus. Et ce laps de temps est d’autant plus long que la transition n’est pas souhaitée ou qu’elle est inconsciemment refusée.

Le temps s’impose à la personne en transition

Ainsi, des mois, voire des années peuvent s’écouler avant de s’avouer (le terme avouer est employé à dessein) que l’on est en transition. Le temps se trouve donc, de facto, au centre du sujet en tant qu’indicateur de la profondeur de la transition, d’une part, et de la manière dont celle-ci est acceptée, souhaitée ou non, d’autre part.
 
Au-delà de ce temps mis à conscientiser la transition en cours, le temps s’impose à la personne en transition. Si son souhait est d’en sortir au plus vite, de rejoindre « la rive » vers laquelle il dérive -qu’il ne connaît pas encore mais qu’il pressent pourtant-, il n’en est rien. Et, de fait, il lui faudra du temps pour rejoindre cette autre rive. 

La transition est un passage, pas un bond

Pire, la transition a besoin de temps, de temps long pour faire son œuvre et nous amener sur l’autre rive. Il ne s’agit pas d’un bond, mais bien d’un passage, et les deux rives sont parfois aussi éloignées que celles de l’Amazone où l’on se croit en pleine mer…
 
Or, la transition s’opérant, le temps de cette période d’incertitude et de déstabilisation devient presque insupportable. Combien de fois, au début des accompagnements de transition professionnelle que je mène, mes clients expriment-ils une réelle frustration, voire un certain ressentiment, devant l’espacement entre les séances : « On ne pourrait pas se revoir plus tôt, ou plus souvent ? Une fois par semaine me semblerait bien car je suis pressé(e) d’avancer » ?


En essayant d’accélérer le rythme des séances, ces clients expriment en fait une impatience forte liée à l’angoisse de leur situation. Perdus, désorientés, ils souhaitent s’extraire au plus vite de cette situation inconfortable et l’espacement imposé entre les séances les plonge dans un fort stress qu’il leur faut pourtant apprendre à accepter.

Une fois accepté, le temps long devient un allié et une ressource puissante

Une fois cet espacement accepté, le temps devient alors un allié. Bien au-delà de l’impatience et des trépidations du monde moderne, le temps long offre une ressource insoupçonnée et puissante.
 
Il nous faut, en effet, nous extraire du tumulte quotidien, de cette immédiateté qui nous atteint tous, pour redécouvrir l’incroyable et indispensable sérénité qu’offre le temps long. Sans ce temps long, les représentations, les hypothèses et les solutions sont envisagées à l’aune de l’immédiateté dans laquelle nous avons l’habitude d’évoluer.
 
Or, pour envisager le futur, non pas à quelques semaines mais à plusieurs années, il est indispensable de prendre du recul, de modifier le curseur du rapport au temps, de « se retirer du monde », en quelque sorte. Les Traditions spirituelles et les religions nous l’enseignent depuis longtemps. 

Prendre du recul pour prendre des décisions importantes

Pour prendre des décisions importantes, il est nécessaire de se retirer du monde, de faire « retraite », chacune selon un mode qui lui est propre : retraite dans le désert, dans des monastères, sous forme de méditation, dans la forêt, au bord de la mer… Une fois retiré du quotidien, du temps séculaire, il est alors possible de prendre du recul sur les choses et les événements et de faire alors des choix engageants.
 
C’est ce à quoi nous invitent, au fond, les transitions. Pour rejoindre notre nouvel état, la nouvelle vie que nous sommes appelés à vivre, il nous faut prendre du recul, nous éloigner et nous affranchir de notre vie passée, tourner réellement la page. Desmond Tutu le disait fort bien : « pour tourner la page, encore faut-il l’avoir lue ». Cette distance, cette rupture en quelque sorte, nécessite de modifier notre rapport au temps et d’accepter de ralentir.
 
Dans un monde en transition, ralentir pour retrouver son chemin et sa vraie place

C’est au demeurant ce à quoi le monde actuel est également invité.

Nous avons le sentiment de vivre dans un monde en pleine transition et, pour certains, la conscience que cette transition nous impose avant tout de ralentir. Ralentir le rythme effréné de nos vies, ralentir notre consommation, ralentir nos attentes frappées au sceau de l’immédiateté, ralentir sur nos routes, ralentir notre besoin d’informations, ralentir pour mieux profiter, mieux vivre, conscientiser qui se passe et ainsi prendre des décisions importantes, constructives et positives.
 
C’est ce temps long, auquel invitent les chemins initiatiques (celui de Compostelle, remis au goût du jour par le roman de Paulo Coelho, est probablement le plus connu), qui constitue le challenge des transitions. Il nous faut emprunter ces chemins au temps qui s’étire pour nous extraire du monde avant de pouvoir y retourner, ayant pris les décisions qui nous conduiront là où serons alignés et à notre place.

Plus d'informations sur Deinceps 
 

4e matinée de la compliance

- 409 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Ouverture de MACK Avocat

- 409 vues

Marc-Antoine Chrétien-Kimmel ouvre son cabinet, baptisé MACK Avocat dont les activités sont dédiées aux industries de...

Ouverture de MACK Avocat

- 409 vues

Marc-Antoine Chrétien-Kimmel ouvre son cabinet, baptisé MACK Avocat dont les activités sont dédiées aux industries de...

White & Case coopte

- 491 vues

Le bureau parisien de White & Case annonce les nominations de quatre nouveaux associés. 

4e matinée de la compliance

- 409 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Le handicap chez les avocats

- 416 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Lancement d’Imajeur

- 437 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

6e édition de Transfair

- 411 vues

Le grand évènement consacré à la transmission aura lieu à 100 % en ligne cette année.

Digital Human Rights

- 442 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Autoévaluer sa compliance en ligne

- 433 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne