Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

La communication de crise, entre rupture et opportunité

Par Sabrina Tantin, Headcom

Les dernières actualités démontrent l’importance d’une bonne gestion de la communication de crise. Les crises actuelles rencontrées le gouvernement (les ‘gilets jaunes’, la réforme des retraites, l’affaire de la vidéo du candidat à la mairie de Paris, le coronavirus…) démontrent que la communication à toute sa place dans notre quotidien, tant professionnel que personnel!

Quand apparait la crise ?

Tant qu’il y aura des Hommes… Toute activité humaine provoque un impact et comporte des risques. La crise apparaît quand l’organisation ne peut pas maîtriser le risque ; dès lors il y a une mise en péril de l’activité ou de la réputation avec des risques qui peuvent être internes, externes, financiers, sociétaux, sanitaires, politiques, éthiques, réglementaires, techniques ou autres.

La communication permet de sortir d’une crise.

80 % de la crise sera dépassée par la communication. La qualité de la communication est donc primordiale. La communication de crise s’anticipe et se prépare avant, pendant, après : 

  • Avant : afin d’anticiper et d’atténuer les effets de la crise et par la mise en place des outils de veille et d’éviter qu’une situation ne se transforme en crise.
  • Pendant : en agissant de façon cohérente et crédible.
  • Après : communiquer pour dépasser la crise et renforcer son image.

Quelles différences entre la communication de crise et la communication sensible ?

La communication de crise porte sur des évènements imprévus ou des imprévisibles. Quant à la communication sensible, celle-ci est relative à la mise en valeur où la défense d’une action choisie par l’organisation, mais difficilement acceptable socialement.

Quelques chiffres sur l’impact d’une crise sur la réputation

L’IFOP s’est récemment intéressé aux crises de réputation des entreprises : en France, 49% des décideurs mettraient fin à une relation commerciale avec une organisation qui ne réagit pas dans les deux à trois jours à un événement de communication critique.

Les dirigeants sont inquiets de la survenance de crise… mais sont peu préparés

Près de 80 % des responsables marketing et décideurs commerciaux, en France, s’inquiètent qu’une crise de communication à fort enjeu frappe leur organisation. Leur plus grande peur : l’impact sur le chiffre d’affaires. En France, 82% des responsables marketing estiment qu’anticiper et planifier la communication de crise est un sujet d’une importance majeure.

Certaines crises de réputation ont particulièrement marqué l’opinion. Les crises récentes ou qui perdurent jugées les plus graves sont les crises Lactalis (lait infantile) pour 88% des sondés, la crise Volkswagen (80%), United Airlines (67%), Nutella (bousculade dans les Intermarché) pour 49% et H&M (T-Shirt) pour 46% des répondants.

Une étude de Sapio Research pour Hotwire 2018-2019 révèle que 83 % des consommateurs français, contre 82% des consommateurs internationaux, envisageraient de délaisser une marque associée à un partenaire ou fournisseur qui a connu un sujet de communication sensible, interne ou sociétal, en opposition avec leurs valeurs.

Pour sortir de la crise, la solution est la communication !

Activisme actionnarial

- 441 vues

Pour la sixième année, le cabinet Skadden Arps publie son rapport sur l’activisme actionnarial intitulé « Activist Investing...

Bredin Prat promeut 6 counsels

- 562 vues

Bredin Prat annonce la nomination de 6 nouveaux counsels en Concurrence, Corporate, Restructuring, Contentieux et Arbitrage international. Le cabinet compte...

Bredin Prat promeut 6 counsels

- 562 vues

Bredin Prat annonce la nomination de 6 nouveaux counsels en Concurrence, Corporate, Restructuring, Contentieux et Arbitrage international. Le cabinet compte...

Création d’Emeriane Avocats

- 508 vues

Juliane Dessard Jacques et Eole Rapone annoncent la création d’Emeriane Avocats, dédié au droit des sociétés et...

Activisme actionnarial

- 441 vues

Pour la sixième année, le cabinet Skadden Arps publie son rapport sur l’activisme actionnarial intitulé « Activist Investing...

Forum anti-corruption de l’OCDE

- 434 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Shake the Law, 2e édition

- 496 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

Concentrations en 2020

- 469 vues

Dechert publie DAMITT (Dechert Antitrust Merger Investigation Timing Tracker), un rapport sur les tendances du contrôle des concentrations par les...

LCB/FT : un nouvel outil

- 504 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne