Accès Rapide
S'identifier

Lja.fr : le site d’information en prise directe avec l’actualité des cabinets d'avocats et des directions juridiques. Chaque jour, l’actualité du droit grâce à nos news, portraits, fiches pratiques et points de vue d’experts.

Image

Renforcez votre visibilité avec des sites dédiés aux métiers de vos clients

Aujourd'hui, présenter son cabinet en décrivant son équipe et ses compétences juridiques ne suffit plus : pour décupler l’efficacité de son site et être classé en tête par les moteurs de recherche, ce qui est devenu le nerf de la guerre, le cabinet d’avocats doit faire évoluer son site en choisissant une cible prioritaire et en dédiant un site à ce secteur d’activité économique sur lequel il intervient. 

Choisir une cible prioritaire et lui dédier un site
Le cabinet d’avocats doit mettre en avant son expertise métier et adapter son discours à la cible de ses clients. Il fera ainsi évoluer efficacement son site vitrine en créant un site dédié à un secteur d’activité.

Ce site dédié, ou sectoriel, utilisera ainsi :
• un discours adapté à la cible ;
• les visuels, le champ sémantique et le vocabulaire du secteur ;
• les mots-clés efficaces permettant un bon référencement ;
• une adresse internet constituée du nom cabinet et du nom du secteur cible, ce qui améliorera aussi le référencement du cabinet sur ce secteur donné.

Cette démarche présentera de nombreux avantages :
• toucher et rassurer les clients et prospects, en adaptant bien les discours aux cibles : le client se retrouve dans son univers et est rassuré sur la connaissance, par le cabinet, de son métier ;
• s'approprier un sujet ;
• simplifier la navigation sur le site pour chacune des cibles clients : le client y retrouve toutes les informations dont il a besoin par rapport aux questions juridiques qu'il se pose ;
• être en tête du référencement : le référencement naturel du site est nettement amélioré et, de ce fait, le site plus visible car les moteurs de recherche le classeront en première page, compte tenu des mots-clés choisis et travaillés en fonction des cibles ;
• se distinguer des sites des confrères ;
• mieux partager l’information du cabinet sur les réseaux sociaux.

Il convient de se mettre régulièrement à jour sur les bonnes pratiques de Google (et des autres moteurs de recherche) en ce qui concerne le référencement, ces dernières évoluant au fil du temps.


Cette approche est d’autant plus utile lorsque le cabinet est compétent dans différentes branches du droit. Il sera, en effet, bien référencé sur un seul domaine sectoriel mis en avant alors qu’il est beaucoup moins bien placé par les moteurs de recherche s’il présente classiquement ces 5 domaines d’interventions. Attention, il convient de se mettre régulièrement à jour sur les bonnes pratiques de Google (et des autres moteurs de recherche) en ce qui concerne le référencement, ces dernières évoluant au fil du temps.

Lier le site sectoriel au site vitrine du cabinet
Ce site sectoriel sera lié au site vitrine du cabinet, de la même façon qu’un blog se trouve intégré dans un site ou qu’un mini-site est souvent développé pour faire la promotion d’un événement spécifique. Concernant l’interface des sites, il est essentiel ici d’assurer la cohérence et l’harmonisation de la marque du cabinet : de chaque site dédié au site vitrine du cabinet, mais aussi des sites dédiés entre eux si le cabinet développe ensuite d’autres sites dédiés à de nouvelles cibles de clients pour présenter de nouvelles offres du cabinet. En outre, d'un point de vue technique, des liens croisés sont à prévoir entre les sites du cabinet.

Cette démarche apportera au cabinet plusieurs intérêts :
• consolider le travail sur la marque du cabinet tout en adaptant l’interface du site dédié au secteur pour « coller » ainsi à l’attente de la cible ;
• alléger le site principal du cabinet ;
• ajouter de nouvelles expertises du cabinet, sans complexifier le site vitrine principal ;
• mieux répondre aux besoins du moment en créant un site dédié en fonction de l’actualité (économique, sociale, environnementale, etc.) ;
• rassurer l’internaute, en reliant le(s) site(s) dédié(s) au site principal, sérieux et indépendant ;
• permettre plusieurs entrées vers les informations du cabinet : du site vitrine vers le site dédié ou inversement, ce qui augmentera le trafic vers le site du cabinet.

Concevoir un site dédié « type »
Dans le cadre de cette démarche novatrice, il est conseillé au cabinet de faire concevoir un site dédié « type » par un professionnel. Ce « modèle » ou template permettra, en effet, au cabinet de poursuivre la démarche par cible en :

• réduisant ses coûts : chaque nouveau site dédié sera, en effet, réalisé sur la base du modèle type déjà créé ;
• facilitant le travail sur la création des autres sites dédiés : chaque nouveau site dédié sera décliné du site « type » ;
• accélérant la mise en ligne d’autres sites dédiés à d’autres offres du cabinet : chaque nouveau site dédié pourra être rapidement mis en ligne puisqu’il suffira d’en rédiger les textes et de travailler les visuels.

Le processus est alors simple, rapide et peu coûteux : lorsque le cabinet grossira et ajoutera de nouvelles compétences à la structure, il suffira de rédiger les textes et de choisir des visuels adaptés.

Le site dédié est la clé pour la bonne indexation des pages du site de votre cabinet.


Le site dédié est la clé pour la bonne indexation des pages du site de votre cabinet.  Le projet passe néanmoins par une attention particulière aux champs sémantique et lexical du secteur visé ainsi qu’à la technologie afin d’être en mesure de prendre en compte les bonnes pratiques de Google et des autres moteurs de recherche.

par Brigitte Van Dorsselaere et Paul Boulant Image juridique

Création du cabinet Nexa Avocats

- 501 vues

Anne-Lise Chagneau et Mallory Labarrière fondent Nexa Avocats, une boutique de droit fiscal qui opère la jonction entre la fiscalité...

DAYONE DAY ONE

Le Covid, nouveau risque juridique

- 472 vues

Le cabinet de conseil Day One vient de publier son Baromètre 2020 des risques juridiques des sociétés du CAC 40, qui synthétise...

Deux cabinets sur la cession de CGRM

- 438 vues

Soucieux de se recentrer sur son cœur de métier, Gras Savoye Willis Towers Watson est en négociations exclusives avec SPVie Assurances...

Création du cabinet Nexa Avocats

- 501 vues

Anne-Lise Chagneau et Mallory Labarrière fondent Nexa Avocats, une boutique de droit fiscal qui opère la jonction entre la fiscalité...

Création du cabinet Ollyns

- 717 vues

Le cabinet Ollyns ouvre ses portes à Paris, au 29, rue Fortuny, dans le dix-septième arrondissement.

DAYONE DAY ONE

Le Covid, nouveau risque juridique

- 472 vues

Le cabinet de conseil Day One vient de publier son Baromètre 2020 des risques juridiques des sociétés du CAC 40, qui synthétise...

Pierre Gide, une vie d’avocat

- 427 vues

Toutes les semaines, le meilleur des évènements, des initiatives, des rendez-vous et des publications à venir, de la communauté...

abonnez-vous
Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Il semble que vous utilisiez un ad-blocker !

La Lettre des Juristes d'Affaires se finance par la publicité afin de vous offrir un contenu de qualité.

Deux solutions vous sont proposées :

Désactivez votre ad-blocker

Abonnez-vous à la LJA

Je m'abonne