Eversheds Sutherland annonce l’arrivée de Vincent Denoyelle en qualité d’associé pour animer le département IT du cabinet.

L’essentiel de sa pratique est dédié aux contrats informatiques (contrats SaaS, IaaS, licences, etc.), notamment dans le domaine des fintech.

Mais le nouvel associé intervient également sur les problématiques juridiques liées aux données personnelles (mise en conformité avec le RGPD), aux droits d’auteurs, cryptologie et cybersécurité, ainsi qu’aux noms de domaine et au droit d’internet. Il a notamment défendu eBay victime de cybersquatting et assisté Lancaster dans la mise en place de sa nouvelle extension internet.

Vincent Denoyelle est titulaire d’un diploma in legal studies (Saint John’s College, Oxford, 1999), d’un DEA en droit de l’Union européenne (Paris II, 2000) et d’un LLM en droit de la propriété intellectuelle et droit des nouvelles technologies (King’s College London, 2002).

Il a débuté sa carrière à Londres en 2003, chez le spécialiste du consulting et du recrutement SThree Group plc, en tant que legal counsel. Il s’occupait principalement des aspects juridiques liés aux contrats informatiques et de protection des données personnelles du groupe coté.

C’est donc naturellement qu’il rejoint l’équipe propriété intellectuelle du britannique Lovells à Paris, à son retour en France cinq ans plus tard.

Il chapeaute alors le pôle nouvelles technologies au sein de l’équipe IPMT du cabinet, où il manage cinq collaborateurs. Il est ensuite détaché durant une année au sein du Crédit Agricole CIB en 2016.

Cette expérience permet d’étendre sa connaissance des contrats informatiques au domaine des fintech.

Rejoindre Eversheds Sutherland permet non seulement à Vincent Denoyelle d’accéder à l’association, mais également de travailler de manière étroite avec les bureaux britanniques du cabinet afin de développer sa clientèle. « Eversheds Sutherland est l’un des rares cabinets de dimension internationale à bénéficier d’une forte présence au RoyaumeUni à l’extérieur de Londres, avec des bureaux à Birmingham ou encore Manchester », explique celui qui a une affinité particulière avec le pays.

Et Dan Roskis, associé à la tête du groupe core commercial – incluant les départements concurrence/distribution, IP et IT et composé de neuf collaborateurs – d’ajouter : « L’arrivée de Vincent Denoyelle permet non seulement de développer des synergies avec nos autres bureaux, mais également entre les différentes pratiques présentes au sein du groupe ».

La pratique de Vincent Denoyelle est, en effet, complémentaire de celle de Gaëtan Cordier, en charge du département IP et données personnelles du cabinet.

Sans oublier que de nombreux clients de Dan Roskis, associé spécialisé en droit de la concurrence, sont actifs en matière de commerce électronique. « Avec les clients de ce secteur, et plus généralement en matière d’IT et de nouvelles technologies, il est impératif d’avoir une approche intégrée, en conseil comme en contentieux, explique l’associé. Bénéficier de l’expertise de Vincent Denoyelle constitue un atout supplémentaire pour développer une telle approche au bénéfice de nos clients ».