Dans une note publiée à la mi-mai, le Conseil d’analyse économique (CAE) français défend la politique de concurrence mise en place au niveau communautaire et formule 7 recommandations pour l’améliorer. Il préconise notamment la désignation d’un procureur commercial pour mettre en œuvre les exigences de réciprocité vis-à-vis des pays tiers.

Ce contenu est réservé à nos abonnés !

 

Inscrivez-vous et profitez de 15 jours offerts.
Sans engagement, sans carte bancaire

LJA, L'ESSENTIEL ET L'EXPERTISE DU DROIT DES AFFAIRES