Trois cabinets sur l’acquisition d’Editis par Vivendi

0
645
 

Vivendi s’apprête à faire l’acquisition de la totalité du capital et des droits de vote d’Editis auprès de Grupo Planeta pour une valeur d’entreprise de 900 millions d’euros. 

Une valorisation légèrement inférieure à celle retenue il y a dix ans lorsque l’espagnol avait déboursé un milliard d’euros pour s’offrir Editis.

Cette transaction permettra au groupe, sorti du capital de Fnac Darty début juillet, de renouer avec le monde de l’édition.

Tombé dans l’escarcelle du financier Wendel en 2004, après avoir successivement appartenu à Havas, Vivendi et Lagardère, Editis avait finalement été revendu en 2008 à l’espagnol.

Editis, qui possède plus d’une cinquantaine de prestigieuses maisons d’édition parmi lesquelles Nathan, Bordas, ou encore Plon a réalisé 759 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Darrois Villey Maillot Brochier a conseillé Vivendi, avec Marcus BillamJean-Baptiste de Martigny, associés, Alexandre Durand et Alix de Montchenu en M&A, Igor Simic, associé, Alexandre Rios, counsel, et Anne Faber en droit de la concurrence.

Cabinet Bompoint l’a aussi épaulé, avec Dominique Bompoint, associé, Louis-François Guéret et Vincent Ramonéda.

Gide a assisté Grupo Planeta, avec Olivier Diaz et Charles de Reals, associés, en M&A et corporate et Magali Buchert, associée, en fiscal.