Trois cabinets sur l’acquisition de 50 % de STX France par Fincantieri

Paru dans La Lettre des Juristes d'Affaires N°1337 - 12 février 2018

0
293
 

Fincantieri vient d’annoncer la signature de l’accord définitif concernant le rachat de 50 % du capital de STX France. Le constructeur italien devra débourser 59,7 millions d’euros pour conclure l’opération.

STX sera détenu à 34,34 % par l’État Français qui prêtera 1 % du capital de STX France à Fincantieri. 2,4 % du capital seront proposés aux salariés et 3,26 % à un groupe de sociétés locales. Naval Group (ex DCNS) détiendra une participation comprise entre 10 % et 15,66 %, en fonction du nombre d’actions effectivement souscrites par les salariés et le groupe de sociétés locales.

Bredin Prat a conseillé Fincantieri avec Alexander Blackburn et Benjamin Kanovitch, associés, Paul Guillemin et Sung-Hyuk Kwon en corporate, Laëtitia Tombarello, associée et Margaux Goetz-Nectoux en social, Pierre Honoré, Marc Pittie, associés, Anne Jussiaux et Guillaume Vatin en concurrence, ainsi que Guillaume Froger en droit public.

Naval Group était représenté par Gide avec Anne Tolila, associée en corporate et Stéphane Hautbourg, associé en concurrence.

L’APE était assisté de Clifford Chance avec Marianne Pezant et Fabrice Cohen, associés et Alexandre Merle, counsel en corporate, ainsi que Katrin Schallenberg, associée et Amélie Lavenir sur les aspects antitrust.