L’industriel japonais Sumitomo Corporation entre au capital de deux projets éoliens en mer situés en France, à hauteur de 29,5 %, auprès d’EDPR et d’Engie. Ce dernier conserve toutefois 31 % du capital, contre 29,5 % pour EDPR et 10 % pour la Banque des Territoires.

Ce contenu est réservé à nos abonnés !

 

Inscrivez-vous et profitez de 15 jours offerts.
Sans engagement, sans carte bancaire

LJA, L'ESSENTIEL ET L'EXPERTISE DU DROIT DES AFFAIRES