Six cabinets sur l’acquisition par GFG Alliance de l’usine de Dunkerque de Rio Tinto

Paru dans La Lettre des Juristes d'Affaires N°1337 - 12 février 2018

0
303
 

Rio Tinto s’apprête à céder son usine de Dunkerque à Gupta Family Group (GFG Alliance), contrôlé par le milliardaire anglo-indien Sanjeev Gupta et ses filiales Liberty House Group et Simec.

Ce site est l’ancien fleuron de Pechiney et est présenté comme l’une des plus grandes fonderies d’aluminium d’Europe. D’une capacité annuelle de 280 000 tonnes, employant 570 salariés, son chiffre d’affaires annuel avoisine les 500 millions d’euros. L’acquéreur souhaite en faire un centre international de l’aluminium et de l’expertise en produits aluminium en aval et devrait y investir 2 milliards d’euros. Il assure avoir « des projets ambitieux d’investissement et de développement de cette usine […] pouvant créer des milliers de nouveaux emplois » sur place ainsi qu’en France. Le montant de l’opération s’élèverait à 500 millions de dollars.

Clyde & Co conseillait l’acquéreur avec, à Paris, Jean-Michel Reversac, associé.

Cazals Manzo Pichot traitait de la partie fiscale avec Romain Pichot et Maxence Manzo, associés.

Le cédant était conseillé par Dentons avec Olivier Genevois, associé, Emmanuelle de Schepper, of counsel, Morgane Ferron et Paul Sautier sur les aspects M&A, ainsi que par LPA-CGR Avocats avec Frédérique Chaillou et Sidonie Fraîche-Dupeyrat, associées et Sarah Becker en droit de l’environnement, mais aussi par EY Société d’Avocats avec Anne-Laure Drouet, associée et Alexandre Perron sur les aspects fiscaux et enfin par Ogletree avec Karine Audouze, associée et Nicolas Peixoto en droit social.