Décidément le bureau parisien de DLA Piper fait encore parler de lui. Les rumeurs ne cessent d’alimenter la place parisienne sur le renforcement des équipes d’associés.

Selon nos informations, Sébastien Praicheux devrait rejoindre, en septembre prochain, le cabinet. Il deviendrait associé au sein du département Finance, Projets & Restructuring. Une équipe qui a d’ailleurs déjà fait parler d’elle récemment puisqu’elle sera rejointe -là encore en septembre prochain – par Caroline Texier qui sera chargée de redévelopper une pratique en procédure collective et prévention des difficultés (cf. LJA 1402).

Sébastien Praicheux intervient pour sa part dans les domaines de la réglementation bancaire et financière, les dérivés, les marchés de capitaux et en matière de fintechs.

EMIR/Dodd-Frank, MiFID2, CRD IV, PRIPS … tous ces textes aux consonnances douces et attrayantes n’ont aucun secret pour lui. Il est décrit par l’un de ses clients comme « un très grand professionnel, compétent et inscrivant les relations dans un échange à la fois fructueux, rigoureux et convivial ».

Admis au barreau de Paris et de New York, docteur en droit bancaire, des affaires, de la finance et des valeurs mobilières (thèse sur les marchés financiers, Paris II, 2001), il a débuté sa carrière comme juriste en banque et a exercé comme responsable juridique de Newedge pour la France, avant de rejoindre Crédit Agricole CIB où il a été successivement juriste senior dans les activités de dette, de financements structurés et de titrisation puis responsable du Legal Practice.

Neuf ans après ses débuts, en 2012, il sautait le pas et devenait avocat chez Clifford Chance dans le groupe Finance & Marchés de capitaux, dont il était coopté au rang de counsel.

On l’aura alors remarqué sur de belles opérations comme la création de la filiale de financement d’équipement industriel de General Electric, ou sur le renouvellement de l’accord de compensation de produits dérivés entre LCH et Euronext, et plus récemment sur le rapprochement des activités de conservation et d’asset servicing de Crédit Agricole S.A. et de Santander. Son arrivée permettra à DLA Piper de renforcer son positionnement auprès des institutions financières françaises et internationales.